Devant le Tribunal : «elle savait que c'était QNET», se défend Solo

Soumis par Redaction le lun 12/07/2021 - 00:00
[pot

Solo, de nationalité malienne comparaissait devant le TGI de Ouagadougou le 9 juillet 2021, pour répondre des faits d'escroquerie portant sur la somme de 250 000 francs.

Les faits se sont produits courant le mois d'avril 2021. Solo par le biais de facebook va contacter la victime, Mariam, une élève résidant à Kongoussi. De là, les deux vont très vite sympathiser et au cours de leurs échanges Mariam confie à Solo qu'elle est à la recherche d'un emploi.

Ce dernier se propose alors de l'aider à bénéficier d'un emploi qui n'est autre que le réseau Qnet. Et pour ce faire, Mariam devait d'abord débourser la somme de 250 000 pour suivre une formation en ligne sur la vente de produits de santé à l'issue de laquelle elle serait ensuite embauchée pour un salaire de 200 000 par mois. Ce que la jeune élève fît en quittant son Kongoussi natal pour venir à Ouagadougou avec les 250 000 dans l'espoir d'avoir le travail. Hélas, elle n'obtiendra pas gain de cause.

A la barre, Solo qui ne reconnaît pas les faits d'escroquerie soutient pour sa défense, «elle savait que c'était QNET». Avant de se contredire en indiquant de Mariam avait plutôt débourser les 250 000 pour se procurer les produits de santé qu'il vend dans le cadre du réseau Qnet. Il a ajouté par ailleurs, qu'il a retourné l'argent de Mariam lorsque l'affaire a pris cette tournure.

Des explications qui n'ont pas convaincu la procureure qui a requis la peine de  24 mois de prison, plus une amende d'1 million, le tout ferme contre Solo pour escroquerie.

LeTribunal l'a ainsi reconnu coupable et condamné à 12 mois de prison, plus une amende de 300 000 , le tout assorti du sursis.

Image illustrative

Florentin TAPSOBA

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications