Devant le Tribunal : huit kg de drogue dans un colis de chaussures

Soumis par Redaction le mer 18/01/2023 - 07:08
kiuoyi

Au bureau des douanes de Bittou, des gabelous découvrent un colis. Il s'agit d'un carton censé contenir des chaussures. Ils fouillent et découvrent qu'à l'intérieur des paires de chaussures se trouve des stupéfiants, à hauteur de 8 kilogrammes. Ils ne voient cependant pas le propriétaire du colis, et le convoyeur leur explique qu'il est en charge de le remettre à une tierce personne à Ouagadougou. Il est verbalisé sur-le-champ, puis, le colis est envoyé à la police de la ville de Tenkodogo pour enquêtes. Cependant, le convoyeur continue son chemin. Arrivé à la gare, il voit venir l'homme dont le numéro de téléphone était sur le colis et qui s'adresse à lui. Celui-ci lui présente une photo dudit colis qu'un certain Kader lui a envoyé, puis, soudain, deux agents de la brigade des stupéfiants se présentent et procèdent à son arrestation. Il est conduit à la brigade, est entendu puis déféré au parquet.

 

Lors du procès qui s'est tenu ce 16 janvier 2023, le prévenu, qui est A. Ouattara, poursuivi pour consommation de stupéfiants et cession, explique qu'il n'a rien à voir dans cette affaire de trafic de drogue. Car il a juste été appelé au téléphone par un ami d'enfance, Kader, qui sait qu'il fait des livraisons à ces temps libres et lui a demandé d'aller chercher le colis pour le remettre à un autre qui devait l'appeler.Il ajoute qu'après ses études en transit, il n'avait pas de travail et essayait de joindre les deux bouts en faisant le coursier.

 

Cependant, lors de la perquisition de son domicile, les policiers découvrent une balance et des résidus de cannabis. Il explique pour cela qu'il détient cette balance pour peser la drogue qu'il fume occasionnellement, mais n'en vend pas. Il estime qu'il a été piégé par le nommé Kader, qui est cependant hors du pays.

 

Le hic est que le numéro de téléphone de A. Ouattara est sur le colis, donc, selon le procureur, il ne peut y avoir de doute qu'un consommateur de drogue puisse ainsi venir chercher un colis sans pour autant savoir ce qui se trouve à l'intérieur. Par ailleurs, la balance découverte chez lui est pour conditionner la camelote.Il requiert que celui-ci soit condamné à une peine de 36 mois et un million d'amende ferme. La réquisition a été suivie par le Tribunal partiellement, car l'amende a été assorti du sursis. 

Image Illustrative

A.SANFO

Zoodomail.com

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

10 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications