Devant le Tribunal : la société Icor S.A réclame 975 millions à la CAMEG...

Soumis par Redaction le Jeu 22/07/2021 - 00:00
oykj

Mr Boro, gérant de l'entreprise Icor comparaissait devant le TGI de Ouagadougou le 19 juillet 2021 pour répondre des faits de faux et d'usage de faux. Il était poursuivi par la Centrale d'achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG) qui l'accuse d'avoir modifié la date d'un courrier électronique courant le mois de mai 2021.

Pour la rupture d'un marché de 7165 pulvérisateurs de plus de 200 millions qu'elle avait noué avec la société Icor, la CAMEG a envoyé un mail de résilience de contrat à l'entreprise. Un mail que le gérant de Icor soutient n'avoir reçu que plus tard, au delà de la date convenue préalablement par les deux parties pour une éventuelle rupture du contrat.

Ce que la CAMEG conteste et décide de porter plainte contre le gérant de Icor en l'accusant d'avoir modifié le mail qu'elle a envoyé. Devant les juridictions, une expertise est demandée à cet effet, et les conclusions de l'expert révèlent qu'en réalité le mail n'a pas été modifié. Selon les conclusions de l'expert, c'est un dysfonctionnement d'internet qui a engendré un écart de plusieurs heures entre la date d'envoi du mail par la CAMEG et sa réception par Icor SA.

Au regard des faits, le conseil de la CAMEG à la barre, a ainsi affirmé que la CAMEG n'entend plus se constituer partie civile.

Le procureur a également requis la relaxe de Mr Boro pour infraction non constituée.

Un désistement qui n'est cependant pas suffisant pour l'avocat de Mr Boro qui estime qu'il faut une réparation conséquente au préjudice subi par son client. C'est pourquoi, il a réclamé le payement de 975 millions de francs à titre de dommages et intérêts pour préjudice économique et moral.

Le dossier est mis en délibéré pour le 29 août 2021.

Image illustrative

Florentin TAPSOBA-Zoodomail

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

7 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications