Devant le Tribunal : Lamine et la récidive

Soumis par Redaction le mer 15/09/2021 - 07:28
'poiu

Entré  dans une école pour   se soulager, c’est finalement devant le Tribunal Ouaga I  que Lamine  ressortira pour répondre  de tentative de vol. Que s’est-il passé ? Lisez plutôt !

Il est dit souvent que certains  actes que nous posons,  nous suivent tout au long de notre vie. Cette pensée, le jeune prévenu  que nous avons choisi d’appeler Lamine, l’aura compris une bonne fois pour toutes. Condamné à Ziniaré il y a environ deux ans pour complicité de  tentative de vol d’un  vélomoteur, Lamine  comparait devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce 14 septembre 2021,  mis en accusation pour des fait similaires : il a tenté de dérober une moto dans une école à Ouagadougou… en tout cas,  selon les dires des élèves qui l’ont interpellé.  En effet, il  aurait été aperçu par certains élèves alors  qu’il tentait de débloquer le cou d’un vélomoteur garée sous un arbre dans la cour de l’école. Interpellé et conduit devant le Tribunal, Lamine va tout de suite et carrément nier les faits.

«C’est vrai que j’ai déjà été une fois condamné, mais ça m’a servi de leçon»

Sa version, il n’a jamais tenté de voler quoi que ce soit dans cette école. Le jour de son interpellation,  il allait en  visite à l’un de ses amis quand,  arrivé au niveau de l’école, il eut envie d’aller au petit coin. N’ayant aucune solution sur le champ, il décide d’entrer dans les toilettes de l’établissement. Seulement, une fois sur place, il remarque que toutes les toilettes sont  occupées. Il décide alors de patienter  sur une moto garée sous un arbre dans la cour,  le temps que la place lui soit faite. C’est lorsqu’il ressortait de la cour après avoir fini de se soulager,   qu’il a été  accosté par des gendarmes l’accusant de tentative de vol.  « C’est vrai que j’ai déjà été une fois condamné, mais ça m’a servi de leçons. Cette fois je n’ai rien voulu voler » jure le jeune trentenaire, gesticulations dans tous les sens,  les nerfs  à vif, comme s’il tentait de défendre une cause qu’il savait déjà  perdu d’avance, du fait  de son statut de présumé récidiviste.

Les témoins n’ayant pas répondu présents au procès pour livrer leur versions des faits, Lamine bénéficiera d’un réquisitoire du procureur en sa faveur : sa relaxe au bénéfice du doute. Il devra toutefois intensifier ses neuvaines, car  le verdict du Tribunal lui, est  attendu  pour le 21 septembre prochain.

Georges TOE-Zoodomail

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications