Devant le Tribunal : Nestorine Sangaré intente un procès pour diffamation contre Alphonse Guébré

Soumis par Redaction le lun 16/01/2023 - 16:25
KJLKNB

Le mercredi 11 janvier 2023, sieur Alphonse Guébré était devant le Tribunal de grande instance de Ouaga1 (Thi Ouaga1) pour répondre de faits de diffamation à l'encontre de dame Nestorine Sangaré/Compaoré.


Les faits sont que Alphonse, le prévenu, a vu une annonce sur les réseaux sociaux et des publicités sur certaines chaînes de télévision. Il y est dit que le Criged, une structure que dirige Nestorine, en tandem avec une structure financière de la place, Dmf, avait un projet pour octroyer des prêts à ceux qui y soumettront.


Il va alors voir Dmf, souscrit pour le montant d'un million FCFA, pour bénéficier de 05 millions FCFA comme prêt. Sauf que ce prêt ne sera jamais acquis, car cela tardait à venir. Dans cette logique, il publie sur sa page Facebook en se demandant s'il n'est pas victime d'arnaque, et fait référence à Nestorine, en y apposant sa photo, et en expliquant pour la suite qu'elle était membre du dernier gouvernement de l'ex Président Blaise Compaoré.


Toute chose qui a fait que la victime, qui a reçu le post, était désolée et a dû expliquer par vocal à Alphonse qu'elle n'y était pour rien dans cette affaire. Elle lui demande d'effacer le message qu'il a balancé. Mais il se trouve que plus tard, Alphonse va encore faire une publication disant qu'il se sent menacé par ses posts.


Non seulement, il n'a pas effacé le post, mais aussi, a encore écrit qu'il était l'objet de menaces parce que celle-ci lui a dit qu'il va la sentir.


Nestorine explique qu'en fait, le Criged, institution qu'elle dirige, est en partenariat avec la structure financière Dmf. Sauf que les choses ont mal tourné, car au sein du Criged, il y avait eu un communiqué disant que la date des souscriptions était expirée, bien que cela ait été repoussée de deux semaines.Mais la Dmf a continué à recevoir les souscriptions, et c'est donc là-bas que Alphonse est allé verser son argent.


Un mois après, il n' y a pas de suite, mais Alphonse veut entrer en possession de ses 1 million FCFA. Sauf que la Dmf ne fonctionne plus. Il est donc abasourdi, mais au lieu de chercher à voir clair dans l'affaire, il fait des posts. Et c'est ce qui l'a conduit pour diffamation envers Nestorine, qui explique qu'elle a mobilisé plus de 500 millions FCFA pour des souscripteurs, et aide aussi certaines personnes qui ont été grugées comme Alphonse par la Dmf en les aidant à honorer des frais de scolarité.


Elle informe par ailleurs que c'est Alphonse qui lui a dit que la directrice générale de la Dmf est en prison dans la ville de Gaoua pour malversations. Toute chose qui confirme qu'elle n'y est pour rien.


En tous les cas, Nestorine demande que le post soit supprimé et que des excuses publiques soient faites sur la page du prévenu. Le procureur, pour sa part, estime que les faits sont assez graves, car cela met en cause la personne qui, pourtant, n'a rien à voir dans tout ce qui s'est passé. Il requiert la peine de 12 mois de prison et une amende de 500 000 FCFA ferme. Le délibéré est pour ce 18 janvier prochain.

 

T. Issa

Zoodomail.com
 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications