Devant le tribunal

Devant le Tribunal: tombé dans le piège de Qnet, Kinda se mue en passeur de drogue

Soumis par Redaction le lun 22/03/2021 - 22:42
bhygg

Kinda, orpailleur comparaissait devant le TGI de Ouagadougou le 12 mars 2021 pour consommation, et vente illégale de 20 kilos de cannabis.

Le prévenu a reconnu les faits à la barre, mais explique qu'il y a été contraint par la force des événements. En effet, il relate qu'il avait eu une promesse de travail à Accra au Ghana et a donc quitté le Burkina pour s'y rendre. Malheureusement, une fois au pays de John Rawlings, il se rendra compte qu'il a eu affaire à des vendeurs d'illusions car ceux-ci lui auraient demandé de débourser 400 000 pour bénéficier du travail. Faute de disposer de ces 400 000, Kinda voulant revenir dans son pays, n'avait pourtant plus de quoi se payer le voyage retour.

C'est là, que dans ses frasques, Kinda va se retrouver à Koumassi avec des individus qui lui proposent de payer son voyage retour au Burkina en échange d'un service. Un service consistant à traverser la frontière Ghana-Burkina avec 20  kilos de cannabis puis à les écouler une fois au pays des hommes intègres. Pour cela, Kinda affirme, qu'un des «étranges bons samaritains », l'a même escorté jusqu'à son domicile pour s'assurer qu'il écoule la drogue et lui reverse l'argent.

Qu'à cela ne tienne, le ministère public a estimé l'infraction entièrement caractérisée à l'encontre du prévenu et requis la peine de 24 mois de prison ferme, plus une amende de 1 million assortie du sursis.

Mais pour la défense du prévenu, le parquet a requis une peine sévère à l'égard de son client qui bénéficie pourtant de circonstances atténuantes. Ses arguments, Kinda a été embarqué malgré lui dans une entreprise de Qnet et cherchait uniquement à rentrer chez lui. Il n'y avait donc aucune intention de nuire de sa part, martèle l'avocat qui a plaidé le sursis.

Le verdict du Tribunal, une peine de 24 mois dont 12 fermes et 500 000 francs d'amende avec sursis.

 Florentin TAPSOBA

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications