Devant le Tribunal : un maître coranique condamné à 36 mois de prison pour...

Soumis par Redaction le mar 16/08/2022 - 00:00
é''§èu

 

Pour avoir  frauduleusement soustrait des vélomoteurs, sieur Aboubacar, 56 ans, maître coranique domicilié à Ouagadougou, comparaissait devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou 01 le vendredi  12 août 2022 pour s'expliquer. Il comparaissait simultanément avec Zakaria , l'un de ses amis poursuivi quant à lui,  pour des faits de recel.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 24 au 25 mai 2022 à Kamboinsin, un quartier populaire de la capitale Burkinabè. Ce jour là, Aboubacar a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à dérober  une motocyclette qu'un usager avait garé aux abords de la voie quelques temps plutôt. Après une bonne bastonnade par les riverains, l'indélicat a été conduit chez les groupes d'autodéfense Koglweogos. Là-bas, il va non seulement avouer son forfait mais également, il va dénoncer Zakaria comme étant son complice receleur. Ce dernier est mis aux arrêts à son tour. Au camps des Koglweogos, ils vont tous deux révéler avoir conduit d'innombrables opérations de  vol au sein du quartier Kamboinsin. Les deux malfrats seront alors remis à la police  qui les placera en détention préventive en attendant leur comparution à la barre ce jour.

C'est Aboubacar qui est le premier à se présenter à la barre. Tête baissée, le regard fuyant, le père de 6 enfants reconnaît partiellement les faits qui lui sont reprochés. Il reconnaît avoir effectivement  tenté de voler une moto mais dit avoir été soupçonné et arrêté. Et c'était selon lui, la seule fois  à Kamboinsin. Quant à ce qui est des autres motos volées dont on l'accuse, il dit n'y être pour rien. Aboubacar soutient aussi que c'est le traitement que lui ont infligé les Koglweogos qui l'a fait reconnaître les autres faits de vols dont on lui reproche. Il avance également que ce sont ces mêmes «tortures» qui l'ont fait accuser à tord son ami Zakaria. « Je jure que Zakaria n'y est pour rien dans cette affaire. Je l'ai juste accusé pour ne plus qu'on me frappe. Ils m'ont dit de citer ceux avec qui je travaille sinon ils ne vont pas me laisser» confie l'accusé qui dit vouloir que le juge relaxe son ami parce qu'il n'a rien fait. « C'est moi le coupable. Mon ami n'a rien fait» avance t'il.

 

« Je regrette mon acte »

« Vous n’avez pas honte ? Vous-même un maître coranique qui commettez de tels actes, quel exemple voulez-vous  donner à vos enfants et aux enfants que vous encadrez?» fustige le juge. « Je regrette mon acte. Je ne sais pas ce qui m'a pris ce jour là» répond faiblement celui qui dit avoir sous sa tutelle une bonne  quinzaine d'enfants qu'il éduque.

Appelé à la barre, son présumé complice Zakaria n'a pas quant à lui reconnu les faits de recel qui lui sont reprochés. Il dit avoir été accusé à tord par Aboubacar avec qui il s'est lié d'amitié il y a de cela trois mois. « C'est un maître coranique et il vend des médicaments traditionnels. On me l'a recommandé  quand je cherchais des médicaments pour ma fille malade et c'est là que j'ai fait sa connaissance» explique t'il. L'accusé dit avoir déjà fait la prison en 2019 et ne souhaite plus y retourner. « J'ai tiré leçons de ce séjour et je ne pouvais  jamais accepter voler  encore» jure t'il.

Dans son réquisitoire, Madame le  procureur a souhaité qu'il soit relaxé au bénéfice du doute. Quant à Aboubacar, elle a requis que les faits de vol qui lui sont reprochés soient requalifiés en tentative de vol et qu'il soit condamné à une peine d'emprisonnement de 24 mois et une amende de 500 mille francs le tout ferme.

Le Tribunal  a effectivement relaxé Zakaria au bénéfice du doute. Et tout en requalifiant les faits de vol reprochés à Aboubacar en tentative de vol, il  l'a déclaré coupable et l'a condamné à 36 mois de prison ferme et une amende de 500 mille francs avec sursis. « Si à 56 ans, vous continuez de voler, cela veut dire que votre  cas est  irrécupérable» a clos le président du Tribunal.

Le condamné dispose d'un temps d'appel de 15 jours s'il n'est pas d'accord de sa peine.

 

Georges TOE

Zoodomail.com

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications