Devant le Tribunal : une double identité pour un prétendu footballeur pose problème aux juges

Soumis par Redaction le mer 10/08/2022 - 07:44
kllou§

Il se dit footballeur, vit en Allemagne. Il est connu sous l'identité de Abdoulaye D, selon son passeport ivoirien, mais un second passeport le fait passer pour Abdoulaye K, selon celui burkinabé. Il ne devait pas répondre cependant de ces faits, le mardi 02 août 2022 au Tribunal de grande instance Ouaga 1, mais pour des faits d'escroquerie portant sur la somme de 25 millions FCFA pour des livraisons de véhicules. Les plaignants sont Dramane N. et Seydou.S.

 

Le prévenu explique que c'est depuis l'an 2019 qu'il envoyait des camions et autres véhicules au Burkina Faso. Comme dit précédemment, il vit en Allemagne, pour ses activités footballistiques, puis plus tard, il a eu des problèmes de ligaments. Il va ensuite en Tunisie pour se soigner, et y demeure pendant longtemps.

 

Il reconnait que bien avant, il avait toujours respecté ses engagements, mais suite à ce problème de santé, il a délégué son business à d'autres personnes en Allemagne qui doivent envoyer les véhicules commandés. Sauf qu'entretemps, il y a le corona virus qui a fait son apparition, donc tout était devenu complexe pour les uns et les autres. Sinon qu'il a envoyé deux commandes, mais c'est la troisième qui n'a pas été honorée. Il reconnait cependant avoir reçu l'argent, mais pas en mains propres, car c'était de tierces personnes vivant en Allemagne qui collectaient les sommes, notamment en passant par sa femme, une certaine Natacha.

 

Le plaignant Seydou S, explique que...

 

Selon Seydou, il a connu Abdoulaye grace à un mécanicien-auto qui venait dans son garage. C'est celui-ci qui lui a présenté le prévenu, disant qu'il vend des véhicules et réside en Allemagne comme footballeur. Seydou présente ensuite Abdoulaye à son patron, puis ceux-ci décident de faire des affaires ensemble. Une première commande d'un camion est lancée. Pour un délai de 40 jour pour la livraison, le véhicule viendra 6 mois après. Toute chose néanmoins qui a fait que la confiance est demeurée, et il y a eu la commande suivante. Il explique que les transactions sont passées par Natacha, qui se dit la femme de Abdoulaye, et, qui lui a dit qu'il ne fallait pas verser l'argent dans le compte bancaire de Abdoulaye, mais par un transfert dans des numéros de comptes téléphoniques de certaines personnes qui vivent avec lui, parce que le contraire fera que les taxes seront élevés. Et c'est ce qui a été fait.

 

Double identité...

 

Ce procès n'a pas pu continuer, car entretemps, il y a le problème des passeports qui a été soulevé par le Tribunal. Car les juges ont constaté qu'il y avait deux identités différentes, pour la même personne. L'un porte l'identité de Abdoulaye D., et l'autre, Abdoulaye K.

Le prévenu explique la première identité est le passeport ivoirien qu'il a été chercher avec son beau-père, en éburnie, car c'est lui qui a marié sa mère et comme il voulait faire un suspens d'âge, il a sollicité ses services afin d’être retenu dans son club de foot.

Quant au second, il explique qu'il l'a depuis lors, qu'il est Burkinabé, natif de la ville de Sabou, mais ne l'a jamais utilisé.

C'est donc dans ce doute que le Tribunal a décidé de renvoyer l'audience au 16 août prochain, pour vérification de l'identité de Abdoulaye. Affaire à suivre !   

Image illustrative

P.PILLERS

 

Zoodomail.com

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

5 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications