Devant le Tribunal : une vigile licenciée parce qu'elle n'est pas allée au travail le 08 mars 2022

Soumis par Redaction le mer 30/11/2022 - 06:28
rygf

Dame X.Y. est vigile dans une société de gardiennage de la place. Elle y travaille depuis l'an 2021. En mars 2022, elle ne se rend pas à son poste, car c'était un 08 mars, journée internationale de la femme . 

Un contrôleur arrive et ne la trouve pas à son poste. Il l'appelle et elle lui dit que c'est un jour férié et comme le règlement le stipule, elle n'est pas allée au travail. 

Elle s'étonne plus tard que c'est par téléphone qu'on l'appelle pour lui dire qu'elle est licenciée. Sans droit, ni aucun document attestant de la rupture de contrat. Elle se retrouve ainsi à porter plainte contre la Bmvs, la société qui l'a employée. 

Ladite société ne s'est pas fait représenter, le jour de l'audience du 25 novembre 2022. Il demeure que le Tribunal du travail a trouvé mieux d'entendre la plaignante, puis, le délibéré a été fixé au 04 janvier 2023. 

P.I

Zoodomail.com

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

11 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications