Devant le tribunal

Devant le Tribunal/Escroquerie : déclaré pour mort et pourtant vivant...

Soumis par Redaction le lun 26/04/2021 - 22:53
,,. ,

Sidibé comparaissait devant le TGI de Ouagadougou le 23 avril pour des faits d'abus de confiance portant sur la somme de plus de 13 millions et d'escroquerie sur plusieurs personnes.

Sidibé qui se présente comme un étudiant vivant aux États-Unis au moment des faits, reconnaît  l'infraction d'abus de confiance à lui reprochée mais pas celle d'escroquerie. Ainsi, selon les déclarations de Nabaloum un commerçant bobolais, corroborées par le prévenu lui-même; il a remis par tranches plusieurs millions de francs à Sidibé par le biais de sa famille restée au Burkina pour l'achat de deux véhicules et de téléphones portables.

Aussi, il a, à la demande du prévenu fournit 4 millions à la famille Sidibé pour lever l'hypothèque de leur maison. Mais à son grand désarroi, une fois la commande effectuée, il s'avéra que le numéro donné par Sidibé pour pouvoir dédouaner le conteneur de ses marchandises était un faux. Parti au Ghana pour entrer en possession de ses biens, il lui sera annoncé que les papiers de dédouanement sont faux. Informé, Sidibé va rassurer Nabaloum qu'il va le désintéresser en lui envoyant 13 millions par western union. Ce qui se révèlera être encore un leurre parce que le code de retrait est également un faux.

Désemparé, le plaignant va se retourner vers la famille Sidibé afin qu'elle l'aide à recouvrer son argent. Là encore, on lui annonce que Sidibé qui a quitté les États-Unis et était au Mali a eu un accident et serait par la suite mort. Refusant cependant de lâcher prise, Nabaloum va déposer plainte, ce qui permettra finalement d'appréhender Sidibé bien vivant.

Sur les faits d'escroquerie, il est reproché à Sidibé d'avoir à travers une page facebook soutiré à plusieurs équipes de football les sommes de 25 000 par équipe pour un tournoi de foot qu'il n'a jamais organisé. Des faits que le prévenu ne reconnaît pas contrairement à ses déclarations antérieures faites à la police et devant le procureur où il avait avoué, «je n'organise pas de tournois, je l'ai fait pour avoir de l'argent». Sa défense, Sidibé affirme qu'il a menti à la police et devant le procureur parce qu'il avait peur d'être battu et que ce sont ses déclarations actuelles qui sont véridiques.

Au regard de ses développements, le procureur a demandé la suspension de l'instruction afin de pouvoir vérifier certains éléments tels que le voyage de Sidibé aux États-Unis, ainsi que faire comparaître la famille de Sidibé et les victimes d'escroquerie pour mieux éclairer la juridiction. C'est pourquoi, sur décision du Tribunal le procès a été suspendu et renvoyé au 7 mai prochain.

Florentin TAPSOBA

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

13 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications