Devant le Tribunal/homicide involontaire : « C’est lui-même qui est venu me cogner» explique le prévenu

Soumis par Redaction le mer 27/04/2022 - 04:52
sdkl

Poursuivis pour des faits d’homicide involontaire, Ouélé Serge Dominique, 31 ans de nationalité étrangère , a comparu devant le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou le 25 avril 2022 pour s’expliquer. Il lui était reproché d’avoir involontairement causé la mort de sieur Congo Issa alors qu’il circulait sur une avenue de la capitale Burkinabè.

 

Les faits remontent au 17 novembre 2021. Alors qu’il rentrait chez lui, sieur Congo Issa a été victime d’un accident sur le boulevard de la jeunesse. Conduit aux urgences, il a succombé à ses blessures quelque temps plus tard.

 

Appelé à la barre ce 25 avril 2022, le mis en cause qui n’est autre que Ouélé Serges ne reconnaît pas les faits tels qu’ils lui sont reprochés. Il admet qu’il a eu un accident ce jour-là avec un vieux, mais, soutient que c’est le vieux lui-même qui a été à la base de l’accident. Selon les explications qu’il donne au juge, il revenait de son lieu de travail lui et son épouse sur leur moto, quand arriver au niveau d’une intersection sur le boulevard de la jeunesse, quelqu’un leur est rentré dedans sur le côté. Il dit n’avoir même pas su à quel moment, c’est arrivé tellement, le choc était rapide. « C’est ma femme même qui m’a dit que c’est un vieux qui est venu nous cogner. J’étais encore sous le choc » explique-t-il. Ouélé dit avoir cependant aidé le vieux à se relever, et même que c’est lui, qui a appelé les ambulanciers qui sont venus les transporter tous deux à l’hôpital.

 

A la question des juges de savoir s’il était dans le bon sens, il a répondu qu’il était sur la piste cyclable et que le feu était au vert. Il avait la priorité et n’a donc fait que poursuivre son chemin. C’est le vieux qui voulait traverser, mais sans faire attention, leur est rentré dedans.

 

Au vu des faits d’homicide involontaire assez caractérisés, le procureur a requis la condamnation de Ouélé Serges, à une peine de 06 mois d’emprisonnement et une amende de 250 mille francs le tout cependant, avec sursis.

 

Le Tribunal l’a effectivement condamné à une peine d’emprisonnement de 06 mois de prison et une amende de 250 mille francs le tout avec sursis.

Image illustrative

Georges TOÉ

 

Zoodomail.com

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications