Devant le tribunal

Il a demandé 200 000 FCFa, pour élargir son garde à vue ....

tyoiut

Un fait qui semble assez banal mais qui remet en cause certaines personnes, dont sieur A. O. qui répondait de faits d'abus de confiance ce jeudi 06 février devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. 

 

Le prévenu explique que le petit-frère de la victime a été entre-temps arrêté par les services de la police judiciaire de Wemtenga. Celui-ci vient le voir pour solliciter sa libération. Il va alors trouver une connaissance au sein de l'institution qui lui fait savoir plus tard que celui en charge de l'affaire demande la somme de 200 000 FCFA pour élargir le gardé à vue.

 

A.  O.  explique cela au plaignant qui lui donne ladite somme. Il va remettre cet argent à l'intermédiaire qu'il connaît et qui est censé verser ladite somme à celui qui est en charge de l'affaire. 

Plus tard,  le petit-frère est libéré. Le grand-frère estime ensuite que le prévenu l'a dupé parce que le policier en charge de l'enquête dit qu'il n'a jamais rien demandé ni rien reçu. 

C'est donc à travers tout cela que A . O. se retrouve à la barre pour répondre de faits d'escroquerie. Mais le prévenu est resté campé sur ses positions parce qu'il a bel et bien remis l'argent à un certain Ladji pour un certain J. B.  et tous deux travaillent au sein du commissariat. 

 

Une pratique dénoncée par le conseil du prévenu, Me Roger Yamba,  qui explique que toutes les personnes citées par son client travaillent bel et bien au commissariat et ont été bénéficiaires de l'argent. Outre cela,  plusieurs écrits sur ces genres d'agissements au sein de ce service ont été dénoncés. Donc,  pas de quoi accuser son client qui n'a fait que rendre service et,  de toute façon, le policier enquêteur n'avouera jamais qu'il a reçu un seul kopeck. Il a demandé la relaxe pure et simple de son client pour infraction non constituée. Idem pour le procureur qui l'a devancé en ce sens. Le délibéré est pour ce 20 février 2020.


Sam C

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

5 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications