Devant le tribunal

Il poignarde à mort un homme, pour une histoire d'âne

:m

S. Issa est prévenu de coups mortels et d'homicide involontaire. Devant le TGI de Ouagadougou, il s'expliquait 03 juillet 2020.

C'est une histoire d'âne qui est à l'origine de ce drame. En effet, c'est en avril 2020 à Ziba que les faits se sont produits. S. Issa raconte à la barre que tout est parti d'une accusation de vol d'âne à son encontre. Suite à cette accusation, une bagarre s'est éclatée entre lui et la victime K. Martiel.

Ce dernier très en colère continue S. Issa n'a pas laissé tomber l'affaire et une deuxième confrontation a encore eu lieu entre eux. Par ailleurs, S. Issa dit qu'au regard de la situation, il avait pris peur et s'était armé d'un couteau redoutant une nouvelle confrontation entre eux.

Une chose qui va finalement arriver le 2 avril devant le dispensaire de leur village. «Dès qu'il m'a vu arriver, il m'a croisé avec un bâton, on s'est empoigné et il m'a renversé par terre en continuant de me bastonner. C'est là que j'ai sorti mon couteau et je l'ai poignardé pour essayer de me défendre ». Suite à ces explications, le tribunal lui demande si en emportant le couteau sur lui, il n'avait pas déjà l'intention de tuer  K. Martiel ?

Le prévenu répond que non, « comme il était très en colère, j'avais peur de lui, je voulais juste me défendre». En outre, il dit regretter que les choses se soient passées ainsi.

Ce à quoi le tribunal l'interroge pour savoir si depuis le drame, il a tenté de demander pardon à la famille du défunt. Il rétorque qu'il n'a pas pu entrer en contact avec la famille à cause de son incarcération. Cependant, il affirme que ses parents au village ont entamé des démarches pour demander pardon en son nom.

Le procureur requiert à son encontre 12 ans de prison dont 6 ans avec sursis et 5 millions d'amende ferme. Quant au tribunal, il le condamne à 60 mois d'emprisonnement ferme assorti d'une amende de 300 000 francs.

Image illustrative

F.TAPSOBA

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

14 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications