Une affaire de transaction d'or et pourtant...

jhfgvc

Encore une affaire de roublardises qui ne dit pas son nom dans une affaire de transaction d'or.  La victime est Ilboudo M., qui officie au sein de la gare TSR de Ouagadougou. Il est aux prises avec O. Antoine parce qu'il allait être roulé dans une fausse histoire de transaction d'or,  et n'eût été sa vigilance il allait perdre la somme de 05 millions FCFA. 

 

En effet, devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou le jeudi 06 février 2020, la victime explique qu'il a été appelé au téléphone par un certain Gouba qui lui explique qu'ils se sont connus à la gare TSR de Ouagadougou entre-temps parce qu'il y a travaillé. Il fait savoir qu'il est actuellement orpailleur dans la Région du Sud-ouest et a de l'or à livrer à un blanc, à hauteur de 39 millions FCFA. Il lui dit qu'il va lui envoyer  une connaissance qui va lui apporter l'or,  et lui donne en même temps le numéro de téléphone du blanc en question.

Pensant que l'affaire était sérieuse, Ilboudo accepté recevoir le colis. C'est ainsi donc qu'il accueille O. Antoine qui lui donne un coffret avec du métal ressemblant à de l'or.  L'un de ses proches lui confirme cela à première vue,  par ailleurs, parce que c'était tellement brillant que l'on ne pouvait en douter. Le hic est survenu par le fait que le Commissionnaire, sieur Gouba, explique par la suite à Ilboudo qu'il donne la somme de 05 millions FCFA à Antoine, le prévenu, afin qu'il désintéresse les orpailleurs artisanaux qui sont sur le site d'orpaillage,  et si toutefois ledit blanc arrivait, il pourra déduire ses 05 millions et y prélever en sus la somme d'un million comme commission. 

Ilboudo appelle ensuite le présumé blanc qui lui donne confirmation qu'il est bel et bien celui auquel le colis est destiné et rassure son vis-à-vis,cela avec un accent qui s'y apparente. 

C'était mal connaître Ilboudo qui a commencé à avoir des doutes sur cette affaire parce qu'il n'était pas convenu de donner de l'argent sinon garder le caisson pour le blanc.  

Il se rend donc chez des personnes appropriés pour savoir la vraie nature du métal qu'il détient et l'on lui dit qu'en fait ce sont des pièces d'argent de 25 FCFA qui ont été fondues pour donner cette apparence, sinon ce n'est pas de l'or.  

 

C'est donc tout furieux qu'il fait appréhender O. Antoine qui attendait les 05 millions FCFA mais qui ne les recevra jamais, sinon aller répondre de faits de  détérioration de signes monétaires et de tentative d'escroquerie devant le parquet. Pas de signe de celui qui l'a envoyé par ailleurs avec le caisson contenant le faux or,  et le prévenu explique qu'il a été dupé sans le savoir par le nommé Gouba en qui il avait pourtant confiance. Le procureur a requis la peine de prison de 36 mois ferme contre celui-ci pour tentative d'escroquerie, tout en le soutrayant des faits de détérioration de signes monétaires. Le plaignant, sieur Ilboudo, ne réclame rien du tout. Le délibéré est pour ce 20 février 2020.

 

SC

 

 

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.