Diplomatie-Coopération

Ressortissants burkinabè bloqués en Tunisie : l'ambassadeur du Burkina Faso en Tunisie dit que...

kiu

L'Ambassade du Burkina Faso à Tunis a été informée à travers le canal des réseaux sociaux des allégations de collusion avec la compagnie nationale tunisienne Tunisair au détriment de nos compatriotes désireux de retourner au pays.

Il faut rappeler que depuis l'avènement de la COVID-19 avec toutes ses implications, le Burkina Faso a été desservi par trois (03) vols de Tunisair, le quatrième étant programmé pour ce 24 juillet 2020. Toutes les personnes intéressées ont toujours été informées des différents vols notamment les Docteurs Tiéoulé Mamadou TRAORE et Robert PALE tous deux médecins burkinabè, qui se sont donné pour mission le dénigrement et les clabaudements à l'égard de la représentation diplomatique à Tunis.

L'Ambassade a toujours été ouverte à tous les Burkinabè vivant en Tunisie et particulièrement aux étudiants et stagiaires qui n'hésitent pas à la saisir à la moindre difficulté. Les différents Présidents qui ont tenu les rênes de l'Association des étudiants et stagiaires burkinabè en Tunisie (AESBT) et l'actuel peuvent le confirmer.

C'est ainsi que l'Ambassade, malgré la modicité de ses moyens a manifesté sa solidarité avec la communauté estudiantine burkinabè en pleine COVID-19 par une enveloppe financière relayée en son temps sur la page Facebook de l'AESBT.

C'est alors avec la plus grande stupéfaction que l'Ambassade a appris le mercredi 15 juillet qu'un groupe d'étudiants viendrait manifester devant la Chancellerie le jeudi 16 juillet sans avoir été au préalable saisie par quels que étudiants que ce soit encore moins l'AESBT de difficultés de retour au pays à l'occasion des vacances d'été.

Au demeurant, l'Ambassade tient à préciser eu égard aux allégations qui circulent que :

 elle n'est pas un fournisseur, un courtier aérien ou une agence de voyage ;

 elle ne juge pas de l'opportunité d'affréter des avions de Tunisair pour le Burkina Faso à telle ou telle date;

 elle n'a jamais avec un compatriote pour des questions de billetterie encore moins renchérir les coûts pour des rétrocommissions (ceux qui ont des preuves contraires peuvent les publier où ils voudront ou les adresser à qui de droit) ;

 la décision de fermeture ou de réouverture de l'espace aérien burkinabè ne relève pas de l'Ambassade;

 son rôle a toujours été l'information (lorsqu'elle est saisie) et l'accompagnement purement administratif à travers la fourniture des fiches d'engagement dans le cadre de la lutte contre la COVID19, et les demandes d'autorisation de survol et d'atterrissage adressées à l'administration centrale afin de permettre aux vols spéciaux de desservir Ouagadougou dans un contexte de fermeture de son aéroport international et de l'espace aérien burkinabè aux vols commerciaux.

En définitive, cette entreprise de délation et de diffamation ourdie par des quidams aux agendas cachés n'a pour seul objet que de saper la bonne collaboration et entente qui a toujours si heureusement existé entre l'Ambassade et les ressortissants burkinabè en Tunisie et spécifiquement les étudiants et stagiaires dont malheureusement, certains se laissent volontairement ou involontairement manipuler.

Et c'est dommage que des personnes dites activistes très loin de Tunis, avec une certaine audience relaient sans la moindre vérification de fausses informations assorties de commentaires très malheureux et désespérés.

L'Ambassade rassure tous les Burkinabè de Tunisie de son entière disponibilité à les administrer, assister et protéger leurs intérêts, chose qu'elle a d'ailleurs toujours fait avec désintérêt et dévouement.

C'est son devoir.

L'ambassadeur du Burkina Faso en Tunisie

Lambert Alexandre OUEDRAOGO

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications