Assises régionales de l'éducation: «sans le savoir, vous avez participé à écrire une nouvelle page de l'école burkinabè», dixit Sibiri de Issa Ouédraogo (gouverneur du Centre)

Soumis par Redaction le ven 15/10/2021 - 21:54
opoiy

Les assises régionales de l'éducation ouvertes le 13 octobre dernier dans la région du Centre, se sont clôturées le vendredi 15 octobre 2021, dans l'après-midi. Les acteurs du monde éducatif à l'issue de cette consultation régionale ont formulé plusieurs recommandations telles que, prendre un arrêté autorisant les agents souffrant de pathologies de l’usure de l’activité de changer de poste de travail; abandonner les QCM comme outils ou instruments de sélection pour le recrutement du personnel enseignant; qui devraient être prises en compte lors des assises nationales de l'éducation en novembre prochain.

Durant trois jours, représentants de toutes les composantes intervenant dans l'éducation issus de la région du Centre, techniciens du ministère de l'Education nationale, de l'alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPNL) se sont appropriés le document de base sur les assises nationales de l'éducation nationale et exposé leurs différents points de vue pour améliorer la qualité de l'éducation au Burkina.

Le gouverneur de la région du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo qui a présidé la cérémonie de clôture de ces assises a dit rappeler qu'en moyenne 30% du budget de l'État va dans l'éducation, contrairement aux recommandations internationales qui le plafonnent à moins de 20%. Cependant, en dépit de ce fort investissement, l'école burkinabé n'a jamais atteint un taux de succès de 50% au Baccalauréat, indique Monsieur le gouverneur.

Une situation, qui témoigne à souhait selon lui, que le système éducatif burkinabè actuel a montré ses limites. «La radiographie qui a été faite montre que notre système éducatif a failli dans la totalité des ses missions malgré tous les efforts consentis par l'État et par la communauté éducative », a-t-il lancé. D'où, il a salué la mobilisation et l'engagement des acteurs pour refonder le système éducatif à travers la formulation de propositions «fortes et réalistes »; qui prend aussi bien en compte l'approche éducative, la problèmatique des zones à défis sécuritaires que la formation des encadreurs eux-mêmes.

pol

Birba Abdoul Fataou, délégué général du lycée technique Aboubacar Sangoula Lamizana s'est quant à lui dit, satisfait des conclusions tirées de ces assises, même s'il estime que le temps imparti n'a pas permis de prendre suffisamment en compte tous les aspects

Ainsi, entre autres recommandations auxquelles sont parvenues les participants à ces assises régionales figurent, revoir à la hausse le budget de l’éducation à 35%, prendre un arrêté autorisant les agents souffrant de pathologies de l’usure de l’activité de changer de poste de travail; abandonner les QCM comme outils ou instruments de sélection pour le recrutement du personnel enseignant; mettre en place un projet pilote d’utilisation de tablettes éducatives au niveau du préscolaire et au primaire; sensibiliser les associations d’élèves sur la nature et le caractère de leur organisation.

«Sans le savoir, vous avez participé à écrire une nouvelle page de l'école burkinabè. Vos enfants vous le revaudront, les générations futures salueront votre œuvre. Et la nation entière vous sera reconnaissante», a par ailleurs lancé Sibiri de Issa Ouédraogo à la lecture de ces recommandations.

Birba Abdoul Fataou, délégué général du lycée technique Aboubacar Sangoula Lamizana s'est quant à lui dit, satisfait des conclusions tirées de ces assises, même s'il estime que le temps imparti n'a pas permis de prendre suffisamment en compte tous les aspects qui impactent négativement la qualité de l'éducation au Burkina.

Rappelons, que ces assises régionales qui se tiennent dans toutes les treize régions du Burkina Faso en prélude aux assises nationales sur l'éducation nationale prévue du 18 au 20 novembre 2021, visent à recueillir les préoccupations propres à chaque région pour enrichir et amender le document final qui sera adopté à l'issue des assises nationales sur l'éducation nationale.

Samiratou OUEDRAOGO-Zoodomail

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

10 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications