Éducation

Examens scolaires : Des sessions spéciales en juillet, août et septembre pour les candidats des zones d’insécurité

uj9

Le gouvernement burkinabè offrira des cours supplémentaires aux candidats issus des zones frappées par l’insécurité, avant de leur administrer  des sessions spéciales, en  juillet, août et septembre, a  annoncé vendredi, le ministre  en charge de  l’Education nationale, Stanislas Ouaro.

Le ministre Stanislas Ouaro a rappelé que des élèves  n’ont pas pu achever leur cursus scolaire à cause de la recrudescence des attaques terroristes dans les  régions telles que  le Sahel,  l’Est, le Nord, le Centre-Nord.

En ce qui concerne le BAC, 12 candidats du Sahel vont aller à la conquête  de leur premier diplôme  universitaire, à la  session de remplacement  prévue en  septembre prochain.

Les 612 candidats en lice pour le BEPC et les 1700 pour le CEP, en provenance de six régions, prendront part à une session spéciale en juillet et en août prochain, a ajouté le ministre.

Stanislas Ouaro a signalé  qu’un mois et demi de cours sera dispensé aux candidats en lice pour le baccalauréat, le brevet et le certificat  afin qu’ils puissent mieux affronter les épreuves.

Notons que le ministre s’exprimait vendredi matin, en marge du lancement des épreuves du baccalauréat au lycée Phillipe Zinda Kaboré de Ouagadougou.

110 508 candidats répartis dans 412 jurys, sont en lice pour le baccalauréat, session de 2019 au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

2 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications