Prise en charge des EDI : deux entrepreneurs apportent des kits scolaires

Soumis par Redaction le ven 25/11/2022 - 15:54
ojok

300 sacs d’écoliers pour soutenir la scolarisation des enfants déplacés internes. Voici le cadeau qu’apportent messieurs Thomas ILBOUDO, communicateur et Lazare Tago, sérigraphe. Les deux jeunes entrepreneurs ont uni leurs forces et leurs expertises pour confectionner ces sacs au profit des EDI.

« C’est notre contribution de prise en charge des enfants victimes de l’insécurité ». Ce sont les mots des deux jeunes entrepreneurs à l’adresse du ministre de l’éducation nationale venu spécialement recevoir les kits destinés aux élèves.

Le Ministre Joseph André OUEDRAOGO apprécie à sa juste valeur cette démarche citoyenne. Lors de son installation comme chef du département de l’éducation nationale, le vendredi 28 octobre 2022, il avait appelé les acteurs de l’éducation, partenaires techniques et financiers, syndicats, parents d’élèves et tous les citoyens de bonne volonté à effectuer un sursaut collectif pour sauver l’école face aux attaques terroristes et à œuvrer à remettre sur les bancs, des milliers d’écoliers qui ont vu leurs classes fermées du fait de l’insécurité.

Cet appel n’est pas tombé dans l’oreille de sourds.La démarche des donateurs de ce vendredi 25 novembre est un exemple qui illustre parmi tant d’autres des soutiens qui contribuent à résorber certains défis matériels de l’éducation en situation d’urgence : « Votre contribution va soulager de nombreux élèves… », a déclaré le ministre OUEDRAOGO. « J’espère que d’autres donateurs ne tarderont pas à suivre vos pas pour qu’ensemble nous relevions le défi », a-t-il poursuivi. Les kits seront incessamment mis à la disposition des élèves déplacés internes qui sont dans le besoin.

DCRP/MENAPLN.

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications