Elections de 2020 au Burkina Faso : les partenaires techniques et financiers prêts à accompagner le processus.

yeet

2020 est année électorale au Burkina Faso. En effet, le 22 novembre prochain, les Burkinabè sont invités à élire le Président du Faso. Et c’est pour en parler, que le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, a rencontré ce 2 mars 2020 dans l'après-midi, une délégation des partenaires techniques et financiers (PTF), notamment les pays qui constituent la Troïka des PTF. A l’issue des échanges, les partenaires se sont réjouis de l’engagement des autorités burkinabè à organiser ces élections à bonne date, surtout dans la transparence et l’inclusion. Ils se sont aussi engagés à accompagner financièrement le pays dans l’organisation de ces élections.

Comme le veut la Constitution du Burkina Faso, le mandat du Président du Faso est de cinq ans. En 2020, cela fait cinq ans que le président Roch Marc Christian Kaboré est au pouvoir. C’est pourquoi, les petits plats sont en train d’être mis dans les grands, pour réussir le pari de l’organisation de la présidentielle du 22 novembre 2020, puis les législatives et les municipales.

Et comme il est de coutume, les partenaires techniques et financiers ont toujours des échanges avec le gouvernement, dans le but d’accompagner le processus. C’est ce qui justifie l’audience de cet après-midi du 2 mars 2020 avec le gouvernement avec à sa tête, le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.

Le souhait des autorités et des partenaires au développement, c’est de voir le pays organiser des élections transparentes, inclusives et aussi apaisées. Cependant, avec la situation sécuritaire qui prévaut, comment créer cette synergie pour que ces élections se tiennent à bonne date et comment les partenaires peuvent-ils accompagner le processus, voici autant de points évoqués au cours de ces échanges avec le gouvernement.

Pour la représentante des partenaires Matsi Makhettha, les PTF sont disposés à accompagner les élections burkinabè, aussi bien par l’envoi d’observateurs que financièrement. Ils attendent d’ailleurs du gouvernement, le calendrier de la suite du processus et surtout le budget pour appréciation.

Les PTF apprécient en outre, les conclusions du dialogue politique qui a décidé à l’unanimité, du vote des Burkinabè de l’intérieur, des déplacés internes et la diaspora. Appréciation positive également des PTF, qui notent que les délais légaux en matière d’élection au Burkina, soient respectés par les autorités.

DCRP / Primature

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

19 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.