Chute d'une femme à moto et ses enfants sur la rue pavée à Dapoya

yu6e

Voici une dame qui est à moto et qui a derrière elle deux de ses enfants. Une de plus de 13 ans et une autre de mois de 2 ans qu'elle portait au dos. Elle arrive vers l'église de Dapoya, notamment sur la rue pavée, aux environs de 20 h. Elle se rendait vers l'ouest, en fait. Soudain, elle croise un ralentisseur communément appelé "gendarme couché" et dans la surprise, elle chute avec ses deux progénitures. Les badauds viennent ensuite détacher l'enfant de son dos pendant que la fille de 13 ans se relève sans aucune égratignure. Idem pour le bébé qui était au dos. Sauf la mère qui a reçu un choc et qui était couchée sur le trottoir en attendant les secours. Elle n'est pas pour autant escamotée parce que les bonnes volontés l'ont épaulée et tout ce qu'elle a cherché à savoir est si ses enfants sont sains et saufs, surtout le bébé. Comme les secours tardaient à venir, une dame des lieux a proposé de l'envoyer dans une clinique où elle travaille pour les premiers soins. Cela aussi parce qu'elle n'a rien de cassé, sinon que son visage a subi un frottement contre le sol. Ouf, dirait-on !  

B G

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Soumis par Mechtilde Guirma (non vérifié) le ven 13/03/2020 - 16:13

Permalien

Très émue moi aussi. J'ai connu aussi cette belle époque où en cas de problèmes tous les badauds quelque soit leur classe sociale ou ethnique, deviennent de secouristes inestimables. Que Dieu bénisse le Burkina et tout son peuple.

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

15 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.