Le Café

Bassolé/Soro : les juges de la CEDEAO, encore sur le dossier...

Soumis par Redaction le mer 27/02/2019 - 22:53
ecou

Après, avoir qualifié "d'arbitraire " la détention de Bassolé, à la MACA, en 2017, les juges de la Cedeao, sont de nouveau penchés sur le dossier l'ancien ministre de Blaise Compaoré, le 21 février dernier, lors d'une audience à Abuja, au Nigeria,  pour un délibéré attendu le 29 mars, selon la lettre du continent, dans sa dernière parution. Le collectif des avocats de Djibril Yipéné Bassolé, se sont employés à démontrer la non -authenticité des écoutes téléphoniques entre leur client et Kigbafori Guillaume Soro. Après, le passage de tous les témoins au tribunal militaire au Faso, le parquet militaire doit démontrer les preuves au tribunal sur l'authenticité des conversations.C'est ce que, William Bourdon, Dieudonné Bonkoungou, Antoinette Ouedraogo, Yérim Thiam, Marc Le Bihan et Rustico, tentent de "détruire " à Abuja et à Ouaga. Un citoyen disait, ceci : " si ce n'est pas vous, venez parler, l'expert va voir...". Il faut rappeler que, le Général de Gendarmerie est Inculpé, pour " atteinte à la sûreté de l'Etat", sur les conversations téléphoniques. Il serait gravement malade et son état de santé ne cesserait de se dégrader de jour en jour. Juges, Parquetiers et Avocats, le peuple burkinabé, vous regarde ! Prompt rétablissement à Yipéné, pour que jaillisse la lumière  .

Zoodyinga.

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

17 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications