Le Café /Chine-Taïwan : on redoute un conflit Russie-Ukraine bis

Soumis par Redaction le Jeu 04/08/2022 - 00:03
dsghgjds

Dans la région du soleil levant du globe terrestre, les nouvelles ne sont pas bonnes. Elles évoluent de mal en pire. Au-delà du conflit Russo-Ukrainien aux  contours nébuleux et aux enjeux economico-diplomatiques grandement élastiques que le monde entier subit  déjà, il est en train de se créer, si l’on y prend garde, un nouveau front, juste à côté, entre la première puissance économique mondiale ( la Chine) et son voisin, un petit pousset ( la Taïwan). 

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, en visite diplomatique actuellement Asie, annonce, selon des sources citées par CNN, une escale à Taïpei dès ce jeudi 4 août 2022. Mais elle n'a pas confirmé qu'elle s'y rendrait. Une hypothèse vécue comme une provocation inacceptable pour Pékin qui considère l'île (Taïwan) comme une partie de son territoire à réunifier par la force si nécessaire.  En guise de mise en garde, Pekin assure que Washington "paiera le prix" en cas de visite de Pelosi à Taïwan.  Les autorités chinoises sont allées plus  loin en avertissant : "Tout ennemi qui osera nous envahir sera enterré ici. Nous sommes sur le pied de guerre", ont-elles lancé sans toutefois citer les États-Unis et Nancy Pelosi. De son côté, rien ne semble impressionner Washington, qui a déclaré que Nancy Pelosi, 3e personnage de l'État américain, "a le droit de visiter Taïwan".  La Maison Blanche a meme indiqué lundi que la Chine "semble se positionner pour une démonstration de force militaire autour de Taïwan, qui inclurait des tirs de missiles" ou encore "d'importantes incursions aériennes". Au total,  le feu couve en ce moment sous la cendres entre la Chine et Taïwan, les deux États Asiatiques. Déjà que la guerre Ukraine-Russie produit des  conséquences dramatiques sur les économies  de nombreux États du monde, qu’adviendrait-il si une autre guerre se déclare entre chinois et Taïwanais ? Quand on connaît  leurs poids économiques cumulés ? Au Burkina Faso, <<la prévision de croissance économique de 6,7% pourrait être revue à la baisse, si la crise Russo-Ukrainienne continue >>, indique Valérie Kaboré, ministre de la communication, des arts et du tourisme,  à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 3 août 2022. Sans s’imaginé donc le danger auquel pourrait être exposée la planète, il faut craindre que la situation ne s’envenime d’avantage entre  Taïwan et la Chine.

 

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

9 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications