Le Café : IB, tisse sa toile

Soumis par Redaction le lun 16/01/2023 - 00:00
qe"arf

Ce n’est plus un secret pour personne. Depuis son arrivée à la tête de l’exécutif burkinabè le 2 octobre 2022, le président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré a été on ne peut plus clair. Il a affiché sa volonté de tisser, sans restriction, des partenariats avec tous les pays dans le respect mutuel des accords noués et des lois de chacun. La visite de travail effectuée le 12 janvier 2023 à Conakry par une délégation burkinabè conduite par madame Olivia Rouamba s’inscrit dans ce cadre, se dit-on, d’autant que d’importantes décisions ont été arrêtées avec les autorités de la transition guinéenne. Après les récentes visites effectuées au Mali par le président Ibrahim Traoré et le Premier ministre Apollinaire Kyelem de Tambela, dont les retombées n’ont pas fait objet de communication. Après la visite de travail effectuée en Russie par une délégation burkinabè conduite par le Premier ministre et dont les résultats restent pour l’heure, inconnus. Après toutes ces visites dont les enjeux pourront être probablement portés à la connaissance du monde, cette fois, ce sont les rencontres avec le président de la transition Guinéenne Mamadi Doumbouya et son Premier ministre Bernard Goumou. Pour la visite effectuée à Conakry, les décisions finales sont connues et sont fructueuses. ’’Aux termes des échanges, les deux parties ont convenu de mutualiser leurs efforts en raffermissant leur coopération dans les domaines militaire et sécuritaire par la formation, le renforcement des capacités, l’échange d’informations et de renseignements. Dans le domaine du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, des négociations ont été entamées afin d’accorder au Burkina Faso des facilités permettant l’utilisation du Port de Conakry pour le transport de ses produits et équipements et la mise à disposition des aires de stockage de ses marchandises et de ses produits pétroliers (...) Il est envisagé également l’ouverture réciproque dans les meilleurs délais, de Consulats généraux respectivement à Conakry et à Ouagadougou ainsi que la tenue de la troisième session de la Grande Commission Mixte de Coopération entre la République Guinée et le Burkina Faso, courant premier trimestre 2023 à Conakry’’. Au total, le Burkina Faso a choisi comme partenaire en premier lieu la Guinée Conakry. C’est au tour de quel pays de retenir l’attention des autorités de la transition ? Observons.

Bonne dégustation !!!

Zoodomail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications