Le Café

Le Café : KKB et Zéphirin Diabré, exhibitionnisme ou stratégie pertinente de réconciliation ?

Soumis par Redaction le lun 24/05/2021 - 21:48
lkl.

Les sommaires des journaux des heures des grandes écoutes des télévisions et radios nationales de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso ont ouvert tout le weekend dernier avec la rencontre des ministres en charge de la question de la réconciliation dans les deux pays. En effet, Zéphirin Diabré, ministre d'État, ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale du Burkina Faso a reçu en audience le 21 mai dernier à Ouagadougou, Kouadio Konan Bertin dit ''KKB'' ministre ivoirien de la réconciliation. De toute évidence les deux personnalités ont eu au menu de leur séance de travail la question de la réconciliation entre les fils et les filles dans leurs deux pays. Mais la grande préoccupation qui reste encore gênante comme un caillou dans les chaussures des peuples ivoiriens et Burkinabè, c'est de savoir si après toutes ces scènes des deux personnalités qui commencent à s'apparenter à du ''m'as-tu vu'', si KKB et ZEPH, rendront concrètes leurs idées. Les dossiers qui les attendent dans les deux pays revêtent un caractère tellement préoccupant et urgent que les peuples ivoiriens et Burkinabè verraient leurs navettes entre Ouagadougou et Abidjan comme plutôt de l'exhibitionnisme ou une subtile méthode pour jouir des avantages des postes de nominations.

 

Nommé le 10 janvier à ce poste Zephirin Diabré a déjà effectué une visite de travail en Côte d'Ivoire où il a rencontré le Président ivoirien Alassane Ouattara le 5 mai 2021 ainsi que son homologue ivoirien KKB avec qui il a eu une séance de travail. De son côté, nommé le 15 décembre 2020 au poste de ministre de la réconciliation, nationale, Kouadio Konan Bertin rencontre pour une seconde reprise son homologue Burkinabè. A la vérité, si ceci n'est pas totalement à condamner,  ce à quoi s'attendent à présent les Ivoiriens et les Burkinabè, c'est que KKB annonce qu'il a ouvert, le dossier du << retour en Côte d'Ivoire dans des conditions de paix et d'entente, de l'ex-chef de l'État ivoirien Laurent Gbagbo emprisonné à la Haye depuis le 29 novembre 2011>>. Laurent Gbagbo qui a par ailleurs bénéficié d'un acquittement définitif de crimes contre l'humanité  dont il avait été accusé. Au Burkina Faso que Zéphirin Diabré annonce aussi qu'il a ouvert les dossiers sur l'assassinat de Thomas Sankara. Ou l'assassinat de Norbert Zongo. Ou d'autres dossiers aussi ''chauds'' concernant le sujet de la réconciliation. Espérons donc qu'après les ''allers et venus'' de KKB et ZEPH entre Abidjan et Ouaga, il n'y a plus de raison que le travail vrai commence dans leurs deux cabinets. 

 

Bonne dégustation !!!

 

Zoodyinga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

8 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications