Le Café

Le Café : la bagarre Affi contre Gbagbo a commencé

Soumis par Redaction le lun 05/04/2021 - 22:04

Le président statutaire du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’guessan, a fait une mise au point sur sa page Facebook relativement à une probable réunification de son parti après l’acquittement de Laurent Gbagbo. Ci-dessous, la communication signée de son vice-président chargé de la communication et du marketing : « Dans un article publié, le vendredi 2 avril, le magazine Jeune Afrique affirme, je le cite : « le président Laurent Gbagbo compte reprendre la présidence du Front populaire ivoirien en vertu d’un accord passé avec Pascal Affi N’guessan », écrit Pascal Affi N’guessan. « Par souci de transparence envers les militants du Fpi qui m’honorent de leur confiance, je voudrais procéder à la mise au point suivante : aucun accord sur la réunification du Fpi n’a été passé entre le président Gbagbo et moi-même. Si un tel accord devait être conclu, nos militants en auraient bien évidemment été informés et les instances du Front populaire ivoirien s’en seraient saisies. L’unité de notre famille politique a été ces dernières années pour moi une préoccupation constante. C’est notamment pour cette raison que je me suis rendu les 4 et 5 janvier 2020 à Bruxelles pour rencontrer le président Gbagbo. Je lui ai fait une double proposition portant à la fois sur l’unité du Fpi et sur la participation du parti à l’élection présidentielle de 2020. Il a alors demandé que cette discussion soit menée à Abidjan avec une délégation que conduirait Assoa Adou. Cette discussion a démarré mais n’a jamais été menée à son terme, faute de volonté de leur part », fait remarquer le président du Conseil régional du Moronou. « De la même manière, nos sollicitations pour une participation commune aux élections législatives se sont vu opposer une fin de non-recevoir. Nous sommes allés aux élections en ordre dispersé ; les dissidents, sous la bannière de Eds privilégiant désormais une stratégie d’alliance exclusive avec le Pdci-Rda au détriment d’une unité naturelle avec le Fpi. Dans ces conditions, je démens l’existence de tout accord relatif à l’unité du parti. Bien entendu, je demeure ouvert à toute proposition tendant à cette l’unité, dans le respect des textes du Fpi et de la volonté de ses militants », conclut-il. Toute chose qui présage des heures chaudes au Fpi si d’aventure Laurent Gbagbo voudrait reprendre la présidence du parti.

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

15 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications