Le Café

Le Café : la Côte d'Ivoire entre peur et assurance

Soumis par Redaction le mar 27/10/2020 - 21:37
kkik

A seulement quatre jours de la présidentielle 2020, le pouls de la Côte d'Ivoire bat au rythme à la fois de la peur et de la confiance. D'un côté se trouvent des opposants politiques qui claironnent à longueur de journée qu'il ne peut avoir d'élection en Côte d'Ivoire le 31 octobre prochain. Qui lancent des mots d'ordre de boycott invitant leurs militants à barrer les routes et à poser des actes de nature à empêcher le bon déroulement du processus électoral. De l'autre côté se dressent des militants du parti au pouvoir, optimistes à souhait qui misent sur l'unique schéma du ''un coup k.o''. A savoir l'élection avec brio au premier tour de leur candidat Alassane Ouattara. Dans ce climat où la possibilité de la tenue de l'élection ou non est tirée à hue et à dia, les événements de casses consécutifs aux appels au boycott suscitent en réalité la crainte. Surtout que depuis le 15 octobre dernier, date à laquelle l'opposition politique a ouvertement invité ses militants et sympathisants à boycotter le processus électoral, des événements violents ont lieu ici et là dans des villes et villages, se soldant parfois par des pertes en vie humaines, des blessés et des dégâts matériels importants dont des incendies d'autobus. A quelques heures donc du scrutin présidentiel, la Côte d'Ivoire retient son souffle.

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications