Le café : les terroristes étendent leur toile...

Soumis par Redaction le lun 22/08/2022 - 00:00
htht

Qui peut donc un jour mettre fin de manière totale et définitive à la progression des groupes terroristes dans la zone ouest de l’Afrique ? Quels États, ou quelles forces militaires peuvent mener des actions énergétiques, au plan diplomatique ou militaire, de sorte à contraindre les djihadistes à mettre fin à  leurs attaques meurtrières dans cette partie du monde ? Qui, enfin qui ? En attendant qu’une réponse soit trouvée à cette interrogation, il faut avouer sans se voiler la face, que les attaques terroristes sont devenues excessives et gagnent de manière inquiétante du terrain en Afrique de l’ouest. Depuis que groupe Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) venu de son sanctuaire quasi naturel d’Algérie a enclenché sa progression au sud du Sahara en 2007, les peuples africains étaient loin de s’imaginer que cet hydre gagnerait autant de terrain en Afrique de l’ouest. De 2007 à ce mois d’août 2022, la presque totalité des pays ouest-africains ont été frappés une fois au moins par ces tueurs sans foi ni loi. Dès janvier 2013, le Mali fait l’amère expérience des attaques terroristes. Notamment, malgré l’opération Serval des forces françaises lancée et la libération du site  gazier d’In Amenas qui avait été pris par les djihadistes du 16 au 19 janvier de cette même année. Jusque là, les attaques terroristes se succèdent au Mali, dans sa partie nord et désormais au sud au rythme de la pulsation. Et rien ni personne ne parvient à y  mettre  fin, avec son corollaire de personnes tuées à chaque attaque. En 2016 ce fut au tour de notre pays d’être attaqué. Depuis cette date, le pays des hommes intègres est lui aussi objet d’attaques meurtrières fréquentes qui créent finalement la psychose sur l’ensemble du territoire du Faso. Le 13 mars 2016, c'est la Côte d’Ivoire qui est prise pour cible par les terroristes qui ont attaqué sur une plage à la station balnéaire de Grand-Bassam. Six ans plus tard, les attaques  ont repris en Côte d’Ivoire et ont été perpétrées  trois fois déjà au nord du pays. En décembre 2021 le Bénin fait lui aussi cette fâcheuse expérience d’attaque terroriste en sa partie nord. Après le Bénin, c’est le Togo qui a été attaqué en mai 2022. A cette occasion, 85 soldats Togolais ont été tués et 13 blessés. Une autre attaque a  suivi du 14 au 15 juillet 2022 dans quatre villages. Récemment, le 16 août 2022, c’est le Ghana que les terroristes ont attaqué. En gros, la presque totalité des pays d’Afrique de l'ouest ont  été une fois au moins la cible des terroristes qui tissent ainsi leur toile. C’est bien dommage ! S.O.S. donc pour l’Afrique de l'ouest. 

Image illustrative

Bonne dégustation !!!

Zoodoyinga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

11 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications