Le Café

Le Café : plus rien ne va au FPI

Soumis par Redaction le dim 31/01/2021 - 22:12
hjn

Le Front populaire ivoirien (Fpi) parti fondé par Laurent Gbagbo, ex-chef de l’État de Côte d'Ivoire est depuis plusieurs années enlisé dans des palabres internes qui n'en finissent pas. Dans ce conflit entre frères ennemis, leur rejeton politique le Fpi est divisé en deux morceaux. La branche légale présidée par l'ex-Premier ministre Pascal Affi N'guessan. Et la branche dissidente, disons les militants radicaux fidèles à Laurent Gbagbo qui ont été baptisé les ''Gbagbo ou rien'' (Gor), qui sont conduits aujourd'hui par Gbagbo himself. Pendant que tous les observateurs s'interrogent sur le fond de ce conflit, la question des élections législatives du 6 mars prochain vient attiser la flamme des hostilités. Des candidats proches de Gbagbo ont utilisé les insignes et logo du Fpi légal sur leurs affiches pour leurs campagnes. Ce qui a déplu à Affi N'guessan qui a porté plainte contre ces personnes devant la Commission électorale indépendante (Cei), structure en charge de l'organisation des élections en Côte d'ivoire. Ci-dessous quelques bouts de phrases de son courrier : « Il nous est donné de constater que des candidats, pourtant investis par d’autres partis et groupements politiques lors du dépôt de leur candidature à la Cei, se prévalent abusivement des attributs du Fpi pour promouvoir leur candidature sur les réseaux sociaux… Une telle attitude qui contraste de façon flagrante avec la loyauté et l’élégance de la concurrence électorale ne peut continuer à prospérer, au risque de semer le doute et la confusion chez les électeurs pendant le déroulement du scrutin… Il urge que la Cei, conformément à ses attributions et missions, fasse cesser pareils comportements attentatoires à la législation et aux usages électoraux ». A la lecture de ce courrier, il est certain que plus rien ne va au Fpi qui a gouverné la Côte d'Ivoire de 2000 à 2010. Et personne ne comprend aussi pourquoi Laurent Gbagbo qui prônait autrefois le « asseyons-nous et discutons », ne parvient pas lui-même à s'asseoir autours d'une table avec son ancien Premier ministre Pascal Affi N(guessan pour discuter.

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

2 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications