Le Café

Le Café : Solhan ou le glas de l'infortune…

Soumis par Redaction le lun 07/06/2021 - 08:14
poi;

Une nouvelle page noire du terrorisme s’est encore ouverte pour le pays des hommes intègres. Dans la nuit du 04 au 05 Juin 2021, des Hommes armées non identifiés ont perpétré une attaque contre les habitants d'un village dans le Nord du pays: SOLHAN. Une attaque d'une cruauté  à donner le vertige. Au Bilan 132 morts, plus d'une quarantaine de blessés et d'énormes dégâts matériels. Aussitôt l'attaque perpétrée, et comme à sa fidèle accoutumée, condamnation et deuil national de 72 h décrété par le chef de l'État. Un deuil pour  pleurer  et encore pleurer des morts comme d'accoutumance. Mais jusqu'à quand ce pays cessera de pleurer  ses morts ? Une question que le fils de Nopoko ne cesse de se poser  à chaque lever du soleil depuis maintenant près d’’une demi-décennie.   

Depuis l'avènement du terrorisme au Burkina Faso, des larmes, il y en a eu sur le chemin  et il continue d'y en avoir.  L'on se rappelle encore des attaques du convoi de Semafo  à Boungou  dont la quarantaine de morts avait aussi suscité une vague de consternation, de condamnation et de deuil  en 2019 et puis plus rien. Silence radio, tout le monde retourne à ses casseroles. Cette période passée et les esprits aussitôt apaisés que l’on assistait  à l’attaque  de Koutougou et avec elle aussi  plus de 24 victimes. Ou encore Tin Akof, Kongoussi et on en passe. Des FDS tombées aux populations innocentes froidement descendues par des fous de Dieu que des individus censés protéger le peuple appelle abusivement Hommes Armés Non Identifiés. SOLHAN vient s'ajouter à cette page noire désormais devenu le quotidien des burkinabè. Mais de quoi parle-t-on ? Tout va bien, Ouagadougou n’est pas touché ! Les affaires continuent de tourner, le pays se porte à merveille,  la boisson coule à flot. Et les populations du Nord continuent de vivre le glas de leur infortune abandonnées qu’ils sont par des autorités plutôt préoccupées à reformer un système éducatif dont l’aboutissement est incertain. Solhan est venu rappeler à tous que dans certaines localités, les populations vivent permanemment dans la hantise quotidienne, limitées dans leurs mouvements par les forces du mal. Solhan vient rappeler que la guerre est loin d’être terminée et qu’il faille encore et encore revoir les stratégies.  SOLHAN doit être la majuscule  d'une véritable résurrection de la politique militaire de notre pays parce que de trop c'en est de trop ! Quand on se souvient que pas moins d'une semaine le Ministre de la défense en visite à Sebba affirmait en tout état d'âme que "tout est revenu à la normale", il y a lieu de se poser des questions sur les services de renseignements de cette armée. SOLHAN, pour une attaque qui aura duré près de 24 h de temps et pas même un seul HANI de  neutralisé, l’on en vient à se demander s'il ya une armée,  il en existe toujours dans cette partie du pays.  Toutefois, faut’il accuser l’armée ? La chanson la plus fréquente depuis le crise a toujours été celle de l’insuffisance et de la vétusté d’un autre siècle du dispositif militaire de notre armée. L’on ne saurait donc faire porter le chapeau aux FDS qui se battent comme de beaux diables pour en arriver à bout de cette crise, il  y a lieu de chercher toujours les véritables coupables.

De toutes les façons, une telle attaque ne doit pas passer comme ça dans ce pays. Il faut que les autorités prennent leurs responsabilités. Que disent les autorités après une telle barbarie?

Pour l'instant, croisons  les bras et observons le deuil national décrété. En tous les cas, une telle attaque ne saurait passer sans engendrer de lourdes conséquences. Rendre le tablier à plus courageux que soi n'est pas une honte en soi mais une dignité conservée surtout lorsque cet acte permettra de préserver des vies. Conscience professionnelle et responsabilité politique obligent…

 

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

7 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications