Le Café

Le Café/Charles Blé Goudé- Cojep : le torchon brûle

Soumis par Redaction le mer 10/02/2021 - 23:05
xdfv

Charles Blé Goudé, ex-patron de la galaxie patriotique de Côte d'Ivoire, n'est plus en odeur de sainteté avec ses camarades du Congrès pour la justice et l'égalité des peuples (Cojep). Le 27 janvier dernier il a dissout les organes de son parti et mis en place une structure légère, parce des militants de son parti se sont portés candidats aux élections législatives du 6 mars prochain. Après cet épisode qu'ils ont tous eu du mal à digérer, l'ex-ministre de la rue, comme il se faisait appeler entre 2000 et 2010, vient de désavouer le 9 février 2021, son Directeur de cabinet. Notamment parce que son directeur de cabinet Youssouf Diaby a été reçu le dimanche 7 février dernier à Boundiali par la Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, le Professeur Mariatou Koné. Le fait qui a certainement le plus suscité le courroux de l'ancien pensionnaire de la Cour pénale internationale (Cpi) ce sont les déclarations de son directeur de cabinet à sa sortie d'audience avec la ministre Mariétou Koné. Youssof Diaby a dit ceci : « C’est un honneur pour nous d’être reçus par la Ministre Mariatou Koné qui est à la fois un exemple pour l’opposition et pour le pouvoir en place. C’est le visage de la femme en Côte d’Ivoire et au-delà, en témoigne la reconnaissance des Nations-Unies. Cette dame, je l’ai connue dans l’honnêteté intellectuelle et dans la droiture. Nous sommes venus nous confier à elle. Et lui dire que nous sommes engagés à contribuer sans renier notre appartenance politique à la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire ». Avec une telle déclaration qui sonne comme des éloges aux oreilles de l'ex-jeune patriote à l'endroit d'une autorité ivoirienne, il n'en fallait pas plus pour faire sortir à nouveau Blé Goudé de lui-même. Et il a immédiatement signifié son mécontentement par un communiqué (bien long) dont quelques extraits sont ci-dessous : « Il me revient de façon récurrente que des rencontres avec des personnalités au pouvoir et des leaders politiques se tiendraient en mon nom avec une délégation conduite par mon directeur de cabinet que j’aurais envoyé en mission en Côte d’Ivoire. Par la présente, je voudrais faire la mise au point suivante afin que nul n’en ignore. Par décision officielle (N°010/03-01-2021/COJEP/PRESI), en date du 03 janvier 2021, sur recommandation du parti, j’ai mis en place un groupe de contact aux fins de faciliter mon retour en Côte d’Ivoire(…)Pour être plus précis et plus explicite, contrairement à ce qu’ont prétendu certains articles de presse, et des images qui circulent sur les réseaux sociaux, je n’ai dépêché aucune personnalité de mon parti ou de mon cabinet à Abidjan, à l’effet de conduire une mission ni auprès des autorités ivoiriennes, ni auprès du Président Henri Konan Bédié ou d’autres leaders politiques. Pour finir, l’enjeu de la réconciliation et du rassemblement des ivoiriens commande que mon retour en Côte d’Ivoire ne soit pas un sujet de communication politique à des fins que j'ignore(...)En tout état de cause, les auteurs de toutes initiatives solitaires, contraires à mes consignes et orientations et qui entacheraient l'honorabilité et la crédibilité de notre parti, s’exposent à la rigueur des textes qui régissent le COJEP, car le changement c’est maintenant. Cap sur l’avenir, dans la rigueur et l’action concertée ! Fait à La Haye, le 09 février 2021 Charles BLE GOUDE Président du COJEP ». Après un tel communiqué, l'on s'interroge. Les ex-tenant du pouvoir d'Abidjan, qui parlent souvent de réconciliation, mais qui ne parviennent pas à se réconcilier entre eux-mêmes, sont-ils vraiment sincères ? Comment donc peuvent-ils réconcilier tous les Ivoiriens s'ils ne parviennent pas à fumet le calumet de la paix entre eux ? Des questions demeurent à leur sujet.

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications