Le Café

Yogo recasé en attendant un nouveau

Soumis par Redaction le mar 19/02/2019 - 22:04
yog

A peine démissionnaire de la Direction générale de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP), l’inspecteur Geoffroy Yogo n’aura pas le temps de chômer. Il est désormais le chargé de missions du ministre de la Justice, garde des sceaux René Bagoro depuis le 13 février 2019.

Le ministre de la Justice, garde des sceaux René Bagoro en transmettant le drapeau de commandement de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) à l’inspecteur Geffroy Yogo le 11 avril 2017 ne s’imaginait pas qu’il allait se séparer de lui dans ces conditions. Le 4 février, il a reçu sur sa table, la lettre de démission de celui qui était jusque-là le patron de ce corps paramilitaire. Le monde pénitentiaire est plongé dans une crise. Les GSP avaient décidé depuis le dernier trimestre de 2018 suspendre l’extraction et la conduite des détenus pour jugement et la levée du dispositif sécuritaire autour des palais de justice du Burkina. La conséquence était la suspension des audiences correctionnelles dans les différentes juridictions du pays. Les GSP avaient par fini réclamer le départ de leur directeur général considéré comme étant un frein à l’épanouissement du corps. Celui qui a été directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) a donc préféré jeter l’éponge le 4 février dernier face à l’enlisement de la situation.

Le 10 février dernier, les GSP ont suspendu leur mouvement et ont repris les activités conformément à leurs attributions. La démission du DG de la GSP redistribue les cartes au sein du corps. Le garde des sceaux Bagoro, lui, se triture les méninges pour trouver un nouvel occupant au fauteuil de premier responsable de cette institution. Il lui faut trouver un inspecteur GSP apte professionnellement et moralement à occuper le poste. Selon certaines sources, un groupe de promotionnaire de 10 inspecteurs GSP sur le critère des plus anciens se positionne. Le patron du département de la Justice se donne le temps de réfléchir de procéder à des consultations afin de dénicher l’oiseau rare. En attendant, René Bagoro n’a pas trainé les pas pour rappeler à ses côtés l’inspecteur Yogo. Le désormais ex DG devient son chargé de mission. Celui qui fut député au titre de la composante Force de défense et de sécurité au Conseil national de la transition (CNT), organe législatif de la Transition avait occupé un poste au ministère de la Justice. Il était Conseiller technique du ministre de la Justice avant d’être appelé à occuper le strapontin de directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire. Il n’aura passé que 23 mois.

 

Zoodyinga

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

1 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

sni long

Les trois dernières publications