LECHAT !

"Burkina Soldat": Émouvant et galvanisant

pp--

e me suis levé une fois de plus ce matin avec ce tube "Burkina Soldat" de Nourat Zoma et les Lions. Depuis la ville de Kaya, je ne cesse de regarder via mon application Whatsapp, en exclusivité ce clip savamment conçu et méthodiquement monté.

Au-delà de la qualité irréprochable de cette chanson, mes pensées sont honnêtement orientées vers les familles des victimes. Certes, cette chanson est un délice musical, mais ça me fait larmoyer, quand je pense que des jeunes soldats d'à peine 20 ans, à fleur de l'âge sont tombés au champ de bataille pour nous. Pendant qu'ils se battent jours et nuits pour nos vies, nous sommes soit, dans des parties de jambes en l'air avec nos dulcinées, soit dans une discothèque ou devant nos postes de télévision discutant à gorges déployées sur les questions de foot.

Ils sont envoyés au front et tombent sur des balles assassines des mécréants, laissant leurs nourrissons orphelins et leurs épouses inconsolables. Quand j'écoute cette chanson, c'est d'abord à eux que je pense. Je refuse jusqu'à présent que l'on me traduise ce que Nourat dit en langue moore dans cette chanson, sinon, je ne pourrais plus l'écouter.

L'émotion est encore plus grande quand je regarde explicitement ce clip. Nourat est apparue très sérieuse, sincère entourée des Lions en tenue roots. Ce sont les ventistes qui donnent au tout début, la note de la chanson. Dans un regard froid et timoré devant la camera, Nourat entonne son premier couplet. S'enchaînent alors les premières images de nos FDS sous des airs de guitare basse, batterie et piano.

Dans un "Burkina Soldat" Samplé à la "Buffalo soldier" de Bob Marley le réalisateur nous synchronisent merveilleusement et dans la cadence de la chanson, les images de nos FDS teintées de bruitage. Pendant ce temps, le saxophoniste, le trompettiste et le flûtiste réagissent en filigrane sur chaque couplet, jouant aussi aux choristes, guidé par le glisando du bassiste.

Le point culminant de ce clip, c'est l'honneur rendu au Général dans cette chanson. Quand elle dit : "Burkina Soldat...Général ramba" et au même moment, le realisateur nous present son image. Impressionnant !

Ce clip, à l'image de cette merveilleuse chanson, nous présente un Burkina debout malgré les blessures qu'on lui inflige. Les images du Chef de l'Etat, et des personnalités phares de notre haute sécurité démontrent que le peuple fera face à cette adversité ignoble et sortira vainqueur.

Quand Nourat entonne le refrain avec des exclamations: "wooo' yooo'...wooo' yooo'..." ce sont des cris de ralliement et non de détresse. Mais j'avoue que cette partie rend vraiment triste. Le clip s'achève de la plus belle des manières: Avec le bruitage des pas cadencés des militaires lors d'une parade d'un 11 décembre.

Au-delà de la qualité intrinseque de cette oeuvre que nous présente gracieusement l'artiste, il est de notre devoir patriotique, que chacun se l'approprie par tous les moyens.

C'est aussi ça notre contribution.

LECHAT !

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Soumis par JMK (non vérifié) le lun 26/08/2019 - 18:55

Permalien

C'est du No Comment lechat.
Une merveille et une chason que nos braves soldats doivent écouter en allant au combat. Dieu bénisse le Faso.

C'est Dieu qui est fort!!!!!

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

14 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications