LECHAT !

COVID-19: la solidarité sous-jacente des artistes

lkj

Depuis l'avènement de cette pandémie chez nous au Faso en mars 2020, les gestes de solidarité sont multiformes. C'est le Ministère de la Santé qui bat le record de visite. Celui qui réside à Ouagadougou, et qui ne sait pas où est situé ce Ministère, n'est vraiment pas au coeur de l'actualité. En moins de deux mois, son Directeur de Cabinet Emmanuel Sorgo, est très vite passé de l'ombre à la lumière. C'est en effet lui qui reçoit, devant les caméras des médias nationaux et internationaux, tous les dons qu'on offre à ce département.

Le milieu culturel n'est, bien-sûr pas en reste. Chaque filière participe à sa manière à cet élan de solidarité, soit de façon individuelle, hors caméra ou même de façon collective. Mais ce qui reste émouvant et sensible, c'est le rôle que jouent nos artistes célèbres pendant cette crise sanitaire.

J'entends des témoignages émouvants de la part des uns et des autres. J'assiste à certains faits de société qui parfois, mérites qu'on en parle:

Certains artistes ont changé leur mode vie, uniquement pour se rendre indispensables et disponibles auprès des familles vulnérables qui débarquent chez eux au quotidien. Pour peu que ces familles connaissent le domicile de Dez Altino, Nana Bibata, Floby Belemgnegre, Imilo Lechanceux et bien d'autres; elles arrivent chez eux pour réclamer désespérément soit un bol de riz, un gobelet de mil, une pièce de monnaie ou une cuillerée d'huile. Grâce à leur célébrité, ils sont non seulement sensibles à la situation très douloureuse que vivent ces nombreuses familles qui débarquent spontanément chez eux, mais également leur statut dans la société les obligent à être altruiste.

«J'ai fait amenager une autre cuisine dans mon domicile pour offrir, tous les jours à manger aux personnes qui viennent frapper à ma porte pour me réclamer à manger. Au debut du COVID-19, je leur donnait soit 2000 ou 5000 F CFA. Par jour, depuis deux mois, je reçois environ 15 à 20 personnes. Finalement, j'ai préféré faire des repas au quotidien pour eux» affirme la cantatrice Nana Bibata. Ces hommes et femmes viennent aussi des contrées lointaines Kombissiri, Zongo, Tanghin Dassouri, Kokologho, Sabou... à pieds. Dès qu'ils ont eu vent de leur domicile, ils débarquent. «Je trouve que c'est aussi notre devoir d'aider les gens. Beaucoup souffrent et n'arrivent même pas à gagner même un demi plat de riz. Quand ils viennent frapper à ma porte et m'expliquent leur souffrance, je ne peux pas rester indifférent» confirme Le PCA 2019, Dez Altino.

La situation sanitaire décrite par nos célébrités est encore plus frappante. Tous ont spontanément changé leur mode vie dans leur domicile. Des repas quotidiens pour les personnes vulnérables. Une caisse de solidarité réservée à ceux qui viennent leur demander de l'aide ou encore des dons de produits alimentaires qu'ils offrent tous les jours. C'est la raison pour laquelle, la plupart de ces artistes musiciens «Ambassadeurs» au BBDA, n'ont pas voulu laisser leurs 30.000 F CFA comme don de solidarité à ladite structure. «Cet argent nous a permis d'aider les familles qui viennent tous les jours frapper à nos portes» affirment-ils.

Bien que leurs activités soient en berne depuis 90 jours (pas de spectacles, aucun contrat, pas de voyages...), les artistes continuent massivement à apporter leur soutien sans tambours ni trompettes aux nombreuses familles en détresse. Vivement, la fin de cette pandémie.

LECHAT!

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 13 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications