LECHAT !

Culturellement parlant, la culture se meurt à Kaya

[p=

Heureux d'avoir séjourné dans la capitale du Centre-Nord à Kaya poyr la première fois, en période post 11 décembre.

Une ville futuriste tracée et construite par les fils et filles du pays selon leur volonté. 90% des grandes agglomérations du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest sont bitumées. Kaya est réputée pour son cuir, son centre artisanal, son côté culinaire et son expertise métallurgie. La musique et la danse à travers le wedbindé sont des emblèmes indélébiles de la région.

Malheureusement, aujourd'hui Kaya est victime de pleines de stéréotypes. La culture en général et la musique en particulier commencent à jouer daux abonnés absents. Raréfication des spectacles, pourtant la ville possède l'une des meilleures salles du Burkina. Exode rurales des artistes. Absence de festivals, manque de studio d'enregistrement. Bref, la ville est muette.

Ce qui demeure un espoir, c'est la présence d'une pléthore de discothèques qui attirent de nombreux jeunes 7 jours/7. Néanmoins, j'ai pu m'entretenir avec certains autochtones et amoureux de leur cité et de leur culture. Tous affirment que, culturellement parlant, Kaya se meurt.

Le plus célèbre acteur culturel et sportif de la région le nommé Ladji avec qui j'ai échangé, est propriétaire des bars dancing L'ESCALE et L'AMITIÉ. Malgré le poids de l'âge, il demeure le seul "Homme fort" qui s'accroche mordicus à sa région.

L'artiste Ousmane Santi immensément célèbre à Kaya, n'y réside plus. Son métier d'enseignant lui a conduit à Ouagadougou. "C'était le seul acteur culturel qui faisait bouger les choses. Son départ nous a laissé un grand vide dans la région" affirme Erick dit Le Zulu, manager de L'AMITIÉ.

Habibou Sawadogo, de plus en plus tournée vers l'humanitaire au regard de la situation sociopolitique, se retrouve la croisée des chemins. Entre sa propre carrière artistique et l'éclosion de la Culture du Centre-Nord, elle se démène.

Pourtant Kaya regorge d'énormes potentialités culturelles.

LECHAT !

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

2 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications