LECHAT !

L'exemple salutaire de Jean Marie Nabi Zopito

kooi

La jeunesse représente une force vive, elle est riche des aspirations propres à ce moment de l’existence. Mais aujourd’hui encore, des conditions de vie précaires notamment; le chômage, l'exclusion, la pauvreté, le terrorisme particulièrement nuisibles aux jeunes défavorisés, gâchent ce potentiel et cette énergie.

L’actualité récente à l'instar de la crise sanitaire, a amené sur la toile la problématique de vivre avec la pandémie. La jeunesse actuelle est à la croisée des chemins. Comment interpréter et répondre à la violence de certains jeunes? D'autres par contre, sont animés par la volonté de se rendre utiles dans une société qui les approche essentiellement en tant que consommateurs?

Le jeune burkinabè Jean Marie Nabi Zopito s'illustre dans la société de façon particulière et significative. Sa modeste structure de communication «CHALLENGE Communication», pourtant aussi modeste comme les autres, mène des activités socio-culturelles tangibles dans une municipalité qui ne jure aujourd'hui que par son nom. Récurage des caniveaux, construction des pavés, travaux de salubrité, causerie éducative, manifestation culturelle, etc.

Tampouy aujourd'hui doit sa réputation nationale grâce au festival AFROBEAT. Pas étonnant donc que les Ministres Bachir Ismaël OUÉDRAOGO et Abdoul Karim SANGO .

respectivement Ministre de L'énergie et Ministre de la Culture des Art et du Tourisme interromprent leurs audiences pour faire des vidéos et soutenir l'initiative de ce jeune communicateur. Il n'est pas donné à n'importe quel individu de dire à un ministre comme SANGO d'incarner le rôle «d'acteur de cinéma» devant une caméra pour soutenir AFROBEAT. Je ne vois pas, un seul sponsor au Burkina qui pourrait refuser d'accompagner cet événement. Soit on est patriote soit on ne l'est pas!

Du 16 au 20 septembre 2020, TAMPOUY connaîtra un autre visage et une autre ambiance. Animation musicales, conférences, colloques et sensibilisation citoyenne et sanitaire.

Refusant que les jeunes ne basculent dans une profonde désillusion et de renoncer à s’engager pleinement dans la vie, le festival AFROBEAT vient comme une passerelle pour orienter cette jeunesse vers une véritable prise de conscience.

AFROBEAT est aujourd'hui percu comme un moyen de renforcement de capacités des jeunes en quête du bien-être. C'est également un vecteur de développement qui leur permettra de se responsabiliser et pourquoi pas; de s'autofinancer. C'est à dire; de passer intégralement de l’enfance à l’état adulte et de devenir à la fois responsables et acteurs.

LECHAT !

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications