LECHAT !

Ousnii: J'ai vraiment bavé pour découvrir son oeuvre

LP4

C'est vraiment l'une des rares fois, que je trime pendant des jours à chercher l'image et surtout à rentrer en contact avec l'ensemble des oeuvres d'un artiste.

Grâce à un responsable hôtelier qui m'avait suggéré d'écouter ce garçon et de donner mes impressions au cas où je lui trouvait intéressant.

Je tombe sur le premier tube «Belle comme il faut»... je m'exclame: «Hum!» c'est qui ça encore? Sa voix grisonnante qui lance le gémissement de cette chanson, attire immédiatement mon attention. Une sorte d'Afrobeat français savamment bien arrangé dans un tempo glamour. Je marque encore un temps d'arrêt, pour finalement me rendre compte que j'avais affaire à un artiste pétri de talent. Il harmonise parfaitement sa voix dans du Rythmes and Blues afrocotemporaine.

Pour mieux infirmer ou confirmer mes dires, je vire sur le second tube «Maman Lova». Là c'est purement de l'afrobeat profondément urbaine. Je découvre finalement que sa force réside dans le soprano où il possède une aisance dans les envolées et glissements vocaux. Il est capable de chanter et t'introduire un petit rap en sourdine tout en gardant la justesse de sa voix et le tempo. Ce Ousnii là maitrise parfaitement sa respiration. Ce qui n'est pas souvent aussi aisé chez les artistes chanteurs. J'aimerai bien le voir en accoustique ou en live.

Dans mes fouilles, j'ai decouvert une de ses videos réalisés par FASO TV lors du FONY 2019, où il a interprété ces deux chansons, micro ouvert avec le beat. Ça m'a permis de me rassurer que ce garçon longiligne du nom de Ousseni Kabore, n'est pas un tricheur.

Il vit aux USA et rendez-vous compte qu'il avait fait la connaissance de la star controversée Sofiano (c'est tout de même étrange: depuis la pandemie-là, il est très calme. Je ne le sens pas). C'est d'ailleurs ce Sofiano qui lui aurait transmis cette onction de la musique. Il vit depuis quatre ans au pays de Michael Jordan et, parrait-il, serait en train de monter un staff pour sortir son premier single baptisé «SILENCE». Je commence même déjà à recevoir les prémices de ce single.

Mais qu'est ce que j'ai souffert pour trouver l'image de ce garçon!!!!!! Faites-vous connaître sur les réseaux sociaux orientés vers le Burkina, car votre cible se trouve ici.

LECHAT!

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

3 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications