Affaire recrutement frauduleux à la CNSS : la CGT-B section CNSS exige la mise en application de la décision de justice

Soumis par Redaction le ven 23/07/2021 - 21:07
ukj

Après le sit-in tenu le 19 juillet dernier devant la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS),  les membres de la coordination des comités CGT-B de la CNSS ont animé un point de presse dans la matinée du vendredi 23 juillet 2021,  à la Bourse du Travail à Ouagadougou. Objectif :  prendre l’opinion nationale à témoin sur l’évolution de la situation judiciaire et administrative en rapport avec le recrutement frauduleux de 84 agents à la CNSS. Au cours de ce point de presse qui a vu la présence du REN-LAC et de certains candidats malheureux au recrutement, les membres de la CGT-B section CNSS ont dénoncé la non-application des décisions de justice par le Directeur général Lassané Savadogo.

 

« Jusqu’à l’instant  où nous vous adressons la parole, la direction générale de la CNSS n’a posé aucun acte allant dans le sens de l’application de l’arrêt rendu par la juridiction supérieure de l’ordre judiciaire, la cour de cassation, relativement à l’affaire du recrutement Frauduleux des 84 agents à la CNSS» a laissé entendre d’emblée Seydou Koné, secrétaire général de la coordination des comités CGT-B de la CNSS, au cours de cette conférence de presse. Selon lui,  le Directeur Général de la CNSS Lassané Savadogo  depuis  juin dernier, s’est toujours montré réticent à mettre en application l’arrêt nº111 du 17 juin 2021 de la cour de cassation. Une  décision de justice dont la mise en application,  devrait donner lieu à   la suspension immédiate de l’intégration des 84 agents frauduleusement recrutés en attendant la reprise du jugement à la cour de cassation.  Selon Seydou Koné,  la non-application de cette décision de justice impacte négativement  le fonctionnement de l’institution.  En effet, explique t’il, « une élection partielle des délégués du personnel a eu lieu  le 18 Juin 2021 au sein de la CNSS et la mise en application de cet arrêt de la cour de cassation devrait entraîner une modification du collège des électeurs.  Cela  n’a pas été respecté parce que l’arrêt n’est pas mis en application ».

 Et à Oumarou Ouedraogo, porte-parole de la CGT-B Ouaga, de soutenir ces dires en confiant que la CGT-B a adressé à la date du 25 juin 2021, une correspondance au Directeur Général pour lui demander l’annulation des élections partielles conformément  à la décision de la cour de cassation et de clarifier la situation d’un délégué du personnel élu au siège et qui est appelé à exercer à la Direction Régionale de Ouaga à Cissin avec le déménagement qui aura lieu.  Un écrit soutient-il qui ne sera jamais suivi car, « le directeur général Lassané Savadogo a signé une note  de service publiée le 16 juillet dernier pour informer le personnel du déroulement des élections dans les deux établissements de vote pour le 06 août 2021 ». Pourtant, à l’entendre, à la même date avait été programmé le jugement pénal à la cour d’appel par rapport à la dénonciation de la fraude dans le recrutement fait par la CGT-B.  En raison de ces conditions de déroulement des élections,  martèle  Ouedraogo, « la CGT-B demande l’annulation des élections partielles des délégués du personnel déjà organisées le 18 Juin 2021 et leurs reprises sur l’ensemble des établissements de vote ».

uth

Il faut noter par ailleurs, que cette conférence de presse a vu la présence du secrétaire à la communication du Réseau national de lutte anti-corruption ( REN-LAC), Ouedraogo Arouna, et de certains candidats malheureux ayant postulé pour le recrutement. Ces derniers ont affirmé être venu soutenir les membres de la CGT-B dans leurs démarches afin que l’application de la loi soit effective.

Oumarou KONATE-Zoodomail

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

14 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications