Luttes syndicales

Déclaration sur les concours professionnelles, session 2019 au profit du Ministère de la Santé

bgy6t

Préoccupé par la promotion hiérarchique légitime des travailleurs de la santé humaine et animale, le SYNTSHA s’est toujours investi pour l’équité et la transparence dans l’organisation des concours professionnels dans le secteur de la santé humaine et animale .Après plusieurs luttes à cet effet, cela lui valut d’être représenté au sein des commissions en charge de cette tâche par quatre personnes : deux à la santé humaine et deux à la santé animale. Pour notre part, ces représentants du SYNTSHA y ont pour mission de contribuer au respect de l’égalité de droit et de chance de tous les candidats tout au long du processus de recrutement (dépôt des dossiers, validation des candidatures, suivi du choix et de l’administration des sujets, de la correction et des délibérations). Malheureusement, cette participation du syndicat à la lutte pour la transparence contre la fraude et les magouilles de tout genre dérange. Ainsi, l’association du SYNTSHA à l’organisation des concours professionnels s’est faite sans interruption de 2012 à 2015. C’est à partir de 2016 qu’elle n’est plus systématique surtout dans l’organisation des concours professionnels de la santé humaine. Que se passe-t-il ?

C’est dans un tel contexte que s’est déroulée la session 2019 des concours professionnels marquée par deux faits qui retiennent notre attention :

  1. le sujet de dissertation administré à tous les candidats qui postulent à l’emploi d’attaché de santé et relatif « aux mouvements d’humeur » était plus qu’insolite et rappelle étrangement les périodes sombres du Conseil National de la Révolution (CNR) avec les sujets de culture générale portant sur «  l’idéologie » qui permettaient d’écarter les candidats dont l’opinion ne plaisait pas au régime.
  2. les communiqués proclamant les résultats (N°19-00538, 00549, etc. du 12/11/2019) des concours session 2019 de la santé ne respectent ni les termes des communiqués de lancement (N°19-0229, etc. du 05 juillet 2019) ni les conditions fixées par la loi 081 article 18. Nous avons également noté que les résultats des concours professionnels session 2019 du Ministère des Ressources Animales et halieutiques ont été présentés de la même façon.

En effet, à la surprise générale, le ministère en charge de la fonction publique a créé contre tous les textes précités une étape « d’admissibilité ». Cela lui a permis d’afficher des noms de candidats par ordre alphabétique déclarés admissibles probablement à partir des délibérations des différents jurys qui ont proclamé des candidats admis par ordre de mérite et d’autres admis sur la liste d’attente.

A l’heure actuelle, seul le ministère en charge de la fonction publique a connaissance des véritables résultats. Les travailleurs de la santé humaine et animale  dans leur ensemble s’interrogent à juste titre sur ce qui justifie cette espèce de « coup fourré » du ministère en charge de la fonction publique. Ils redoutent de ce fait les possibilités de tripatouillage des résultats qu’offre cette manœuvre inédite. Quant aux candidats qui figurent sur la liste des ditsadmissibles, ils sont dans le flou total ne sachant ni comment ces listes ont pu être dressées, ni à quoi s’attendre avant la proclamation des admissions définitives, dans la mesure où les communiqués de lancement des concours n’avaient pas prévu d’autres épreuves?

Au regard de cette situation, marquée par une violation flagrante par le ministère en charge de la fonction publique des dispositions légales en vigueur et des termes de ses propres communiqués, le SYNTSHA exige :

  • la publication dans les meilleurs délais des résultats proclamés par les différents jurys certifiés par un nouveau signe de confirmation de leur part conformément à l’article 18 de la loi 081-2015 /CNT; portant statut général de la fonction publique d’Etat du 24/11/2015.
  • le respect de l’association du SYNTSHA au processus d’organisation des concours professionnels dans le secteur de la santé humaine et animale.

 

MOBILISES ET DETERMINES, NOUS VAINCRONS !

 

                                                Pour le Bureau National

 

 

 

 

                                                Pissyamba OUEDRAOGO/

                                                        Secrétaire Général

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Commentaires

Soumis par kientegakoudbi… (non vérifié) le lun 25/11/2019 - 07:34

Permalien

Bjr.c'est vraiment bien vu.il fo que ns ayons tous les même chance de competition.Ns encourageons le Bn a
tjrs exiger sa participation pr permettre a ceux qui ont aussi les idées contraire o pouvoir de passer.merci.

Soumis par Autocratie CNR (non vérifié) le lun 25/11/2019 - 08:57

Permalien

C'est maintenant que vous vous rendez compte que les pratiques à l'heure actuelle portent l'empreinte d'une dérive totalitaire à faire pâlir de jalousie la dictature sanguinaire des années 83-87 ? Bonne arrivée !
Combattons tous ensemble cette dérive dictatoriale, ça n'arrive pas qu'aux autres.

Soumis par Conspirations (non vérifié) le mar 26/11/2019 - 20:13

Permalien

Certains pensent qu'en matière d'examen et concours on ne peut pas faire de représailles sur la base des opinions. Que ces gens ne soient pas suffisamment futés pour savoir comment cela peut se faire, on peut comprendre

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

13 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications