Fête du Travail : l’unité d’action syndicale remet sa plateforme minimale revendicative au gouvernement

Soumis par Redaction le lun 02/05/2022 - 00:01
hsssd

Le 1er mai de chaque année, le monde entier célèbre   la journée internationale du Travail. A cette occasion,  les organisations syndicales du Burkina Faso  réunies au sein de l’Unité d’action syndicale (UAS)  ont organisé  le dimanche 1 mai 2022, une marche-meeting en direction du Ministère de la Fonction publique. Ils sont allés remettre leur plateforme minimale revendicative au gouvernement représenté par le Premier ministre  Albert Ouédraogo. 

C’est à travers une marche meeting que l’Unité d’Action Syndicale et ses militants ont célébré la journée internationale du travail ce 1er mai 2022 au Burkina Faso. En nombre de  centaines, ils se sont rendus au siège du ministère de la Fonction publique où ils ont remis leur plateforme minimale revendicative au du  gouvernement venu en forte délégation avec à sa tête, le chef du gouvernement Albert Ouédraogo.

Selon le Président du mois des Centrales Syndicales Olivier Guy Ouédraogo, cette plateforme qui regroupe l’ensemble des préoccupations essentielles des travailleurs se synthétise en cinq grands points notamment « la sécurité des populations et de leurs biens ; l’assainissement de la gestion des ressources nationales ; le respect et l’élargissement des libertés démocratiques et syndicales ; la mise en œuvre et le respect des engagements pris avec les organisations syndicales ; la garantie du pouvoir d’achat».

Pour l’occasion, les membres de l’unité d’actions Syndicales ont opiné sur la situation nationale. Ils ont dit déplorer une aggravation de l’insécurité depuis l’avènement au pouvoir du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration. «  A ce jour, les attaques terroristes ont causé plus de deux mille (2000) morts, de très nombreux blessés, près de 2 millions de Personnes Déplacées internes (PDI), la fermeture de près de 4 mille écoles ayant mis hors des classes plus de 523 000 élèves et plus de 15 000 enseignants» a déploré l’UAS qui appelle les nouvelles autorités à mener une lutte résolue contre le terrorisme en vue d’assurer la sécurité des personnes et des biens et le retour des personnes déplacées internes dans leurs localités respectives.

Recevant le document,  le premier Ministre Albert Ouédraogo  a rassuré  l’ensemble des syndicats que leurs préoccupations seront examinées avec selon lui, la plus grande attention. « Chers partenaires, en recevant votre plateforme minimale revendicative ce matin, je suis animé d’un sentiment envers vous. Cette forte écoute pour le soutien que vous accordez à mon gouvernement pour la  consolidation de la vitalité du dialogue social dans notre pays.  Je ne doute point de la pertinence des revendications soumises au gouvernement. C’est le lieu pour moi de rassurer l’ensemble des syndicats que leurs préoccupations seront examinées avec la plus grande attention et de leurs résolutions dans la limite de nos moyens. En tout état de cause, j’ai demandé à l’ensemble des départements ministériels de ressortir les protocoles d’accord signés par l’Etat pour examen diligent », s’est-il  adressé aux syndicats.

Oumarou KONATE

Zoodomail.com

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

4 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications