La Fédération des syndicats des personnels des parlements africains tient sa deuxième réunion statutaire

Soumis par Redaction le mar 10/05/2022 - 14:30
EF2Y

Ce lundi 9 mai, s'est ouverte à Abidjan, en Côte- d'Ivoire, la deuxième réunion statutaire de la Fédération des syndicats des parlements africains (FSPPA). Des membres du bureau de ladite fédération ou leurs représentants et des représentants de pays observateurs, venus du Bénin, du Burkina Faso, du Niger, du Togo, du Congo, du Maroc et bien sûr du pays organisateur, la Côte-d'Ivoire, prennent part aux assises. Pendant 72 h, les participants passeront en revue les activités des syndicats nationaux des parlements. Ils examineront, en sus, les rapports de missions au Mali et au Bénin. Enfin, il sera question de la date et du choix du pays qui va abriter le prochain congrès de la FSPPA.

A l'entame de la rencontre, le secrétaire général de la Fédération, Allico Paul-Moïse Adou, a fait observer une minute de silence à la mémoire du président de l'Assemblée nationale de Côte-d'Ivoire, Amadou Soumahoro, décédé samedi dernier et de tous les membres de la fédération, ayant perdu la vie.

Au nom de la délégation burkinabè, le secrétaire général adjoint de la FSPPA, Albert B. Kambiré, a fait part de la bonne disposition de son Excellence, monsieur le président de l'Assemblée législative de Transition, le Pr Aboubacar Toguyéni, à faciliter la mission syndicale.

Au terme des travaux du premier jour, les délégations présentes à Abidjan ont participé à la cérémonie d'hommage au président Soumahoro. Dans le livre d'or ouvert à l'occasion de cette circonstance douloureuse, le représentant des responsables syndicaux, Albert B. Kambiré, a présenté les sincères condoléances de la Fédération à la famille de l'illustre disparu et souhaité que son âme repose en paix.

AN

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

4 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications