Ministères

Programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement(PAEA) : le rapport d’activités de 2020 passé au peigne fin

Soumis par Redaction le mar 23/02/2021 - 17:05
jk;k

Le comité de revue du programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement (PAEA) a tenu à Bobo-Dioulasso le mardi 23 février 2021, sa première session de l’année pour non seulement apprécier le niveau de mise en œuvre du programme au 31 décembre 2020 mais aussi donner de nouvelles orientations en vue de l’atteinte des objectifs de celui-ci. La cérémonie d’ouverture a été présidée par M.Alassoun Sory,  secrétaire général du ministère de l’eau et de l’assainissement, par ailleurs président du comité de revue du programme.

Au cours de cette session, le rapport d’activités de 2020 ainsi que la planification de 2021 ont été passé au peigne fin par les membres du comité.

Du rapport de l’année 2020, il ressort que plusieurs  activités, entrant dans le cadre de la mise en œuvre du programme, ont été  réalisés.  Et le président du comité de revue du programme de les énumérer avec une certaine  fierté quand bien  celles-ci ont heurté des difficultés sur le terrain.

Le bilan de 2020 en chiffres…

A la date du 31 décembre 2020, le programme a permis selon lui, la réalisation de 15 500 nouveaux branchements privés ; 63 bornes fontaines ; 284 km de réseau raccordés ; 70 forages de type F2 pour la création des centres secondaires et d’adduction d‘eau potable simplifiée ; 457 forages équipés de pompe à motricité humaine ;  6 092 latrines familiales en urbain.

L’année 2020 a aussi selon lui, connu le démarrage effectif des travaux de réalisations de 200 toilettes familiales au profit des personnes déplacées internes dans la Boucle du Mouhoun ; de toutes les études en vue d’une meilleure connaissance des ressources en eau du pays ; de la construction des châteaux d’eau, bâches au sol et stations de pompage à Ouagadougou.

 

K;;DJK

Du renforcement du capital humain, il ressort du rapport que les capacités de 1 141 agents ont été renforcées et 104 étudiants en cours de formation pour des diplomantes dont 04 doctorants.

Ainsi, le bilan au 31 décembre 2020 du plan de travail et du budget annuel présente selon le président du comité de revue, un taux d’exécution physique de 81% pour une exécution financière de 70%. « A cette même période, le programme enregistre un taux d’avancement global de 44% pour un délai global consommé de 40% » a indiqué Alassoun Sory, président du comité de revue.

« Fruit des efforts conjugués de l’ensemble des acteurs», ces  résultats ont permis au programme de bénéficier de la part de la banque mondiale selon le président du comité de revue, un décaissement de 11 milliards de FCFA et ce, suite à deux missions de vérification des indicateurs liés aux décaissements (ILD) sanctionné par un taux d’acceptation de 84, 6%.

Un regard vers 2021…

Si les résultats de 2020 satisfont les membres du comité, ceux ont désormais le regard tourné vers l’année en cours (2021).

Et pour cette année, les activités programmées « sont reparties à travers les quatre (04) domaines de résultats et la composante gestion et évaluation du programme ».  « Leur mise en œuvre devra permettra permettre au programme de dépasser 50% des principaux indicateurs de résultats » a laissé entendre le président du comité de revue  qui au passage, a annoncé une revue à mi-parcours du programme au cours de cette année et ce, au regard de la clôture du programme prévue pour le 31 décembre 2023.

Sanou Zakaria

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 19 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications