Putsch CND

Procès putsch manqué : le général Diendéré malade, l’audience suspendue

Soumis par Redaction le ven 08/03/2019 - 07:44
berts

Le procès du putsch manqué de septembre 2015, à peine repris ce jeudi matin, a été suspendu au Tribunal militaire de Ouagadougou pour raison de santé du général Gilbert Diendéré, principal accusé.

Dès l’attente ce jeudi matin du procès sur le putsch de septembre 2015, l’avocat du général Gilbert Diendéré, Me Olivier Yelkouni a pris la parole pour annoncer que son client ne se porte pas bien.

«Ce qui justifie son absence dans la salle ce matin», a-t-il expliqué. L’avocat de l’accusé a donc souhaité la suspension de l’audience. Un souhait qui a été accepté par le parquet militaire et les avocats des parties civiles.

Le président du Tribunal militaire Seidou Ouédraogo a, alors, suspendu l’audience qui reprendra le lundi 11 mars 2019 à 9 heures.

Le second général en cause dans le procès du putsch, le général de gendarmerie Djibrill Yipéné Bassolé  a lui été évacué en Tunisie hier mercredi, selon un communiqué du ministre de la communication, pour bénéficier de soins.

Agence d’information du Burkina (AIB)

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

4 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications