Actualités associatives

GSP : le Syndicat suspend son mouvement d’humeur pour 1 mois...

Soumis par Redaction le lun 11/02/2019 - 17:09
pgb

Faisant suite à la résolution prise par l’ensemble des participants à l’occasion du congrès extraordinaire du 13 octobre 2018, il est observé depuis le 22 octobre 2018 une prise d’acte d’impossibilité d’exécution de certaines missions. L’attention du gouvernement a été attirée sur cette impossibilité que pourraient corriger l’application effective des décrets et arrêtés de nomination ainsi que le traitement des avancements du personnel et la dotation en matériel spécifique. Depuis lors, plutôt que de se résoudre à trouver une solution sérieuse et pertinente à cette crise, le gouvernement s’est enfermé dans une regrettable logique répressive tant sur le plan administratif que financier.

Réuni ce jour,

Vu le contexte, la situation des détenus gardés à vue et les contraintes propres aux acteurs judiciaires de la chaine pénale ;

Oui des personnalités respectables ;

Entendu les points de vue de la base et les derniers développements  qui laissent penser à une prise en compte de la résolution des revendications ;

Vu les différents cadres de dialogue initiés ;

L’ensemble du personnel du corps de la GSP décide de la suspension pour un mois de son mot d’ordre, allant du dimanche 10 février au samedi 09 mars 2019. Le personnel GSP, à travers cette suspension, tient à prendre l’opinion publique nationale et internationale à témoin afin que le gouvernement se pence sérieusement sur ses préoccupations. En cas de persistance du mépris qui caractérise le traitement de ses  préoccupations, le gouvernement sera tenu pour responsable des éventuels désagréments qui pourraient être issus d’une reprise ultérieur du mouvement de prise d’acte d’impossibilité d’exécution des missions de la GSP.

Le SYNAGSP appelle l’ensemble du personnel à rester mobilisé et déterminé pour une meilleure considération du corps. Il remercie tous les partenaires sociaux et professionnels qui ont apporté leur soutien aux personnels et aux agents révoqués par un décret dont le caractère illicite a été établi par la juridiction du président du conseil d’Etat.

                                                                                                   

                                                                                                         Ouagadougou, le 09 février 2019

                                                                                                                                               Pour le SYNAGSP

                                                                                                                     Abdou Dramane Thiombiano

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

14 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications