Opinions

15 octobre 1987 -15 octobre 2019 : après Sankara, le Burkina a beaucoup reculé

ju97

Le charismatique président Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987 avec une douzaine de ses compagnons. 32 ans après son assassinat, 23 personnes dont Blaise Compaoré ont été inculpées. Le dossier judicaire du leader de la révolution burkinabè suit son cours à l’image du monument en bronze érigé pour lui rendre hommage mais toujours en mode polissage. La France a transmis un lot d’archives déclassifiées et ‘’ bien nettoyées’’ pour l’instruction judiciaire mais ces documents sont-ils vraiment utiles pour la manifestation de la vérité ?

Sous Sankara, notre pays était l’étoile qui brillait et scintillait en Afrique. Sankara a écrit une des plus belles pages de l’histoire du continent africain à qui il a rendu sa dignité. En 4 ans, Sankara, ‘’le Che africain’’ avait un rêve à réaliser, et dans ses décisions capitales, il a fait des merveilles . Sankara a su donner à ses compatriotes le goût du combat et de la vie. Une rage du changement et de métamorphose de son pays, brûlait les entrailles du jeune capitaine.

En 27 ans de pouvoir cynique, son frère et ami Blaise Compaoré a transformé le Burkina en mafialand. Les valets locaux de l’impérialisme et du néocolonialisme se sont bien repositionnés à Ouaga. Après Sankara, le Burkina a beaucoup reculé. Les défis sécuritaire, alimentaire, sanitaire se sont décuplés. Le destin du Burkina Faso aurait certainement changé si ce héros était toujours en vie !

Ag Ibrahim Mohamed

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

18 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications