Opinions

Burkina Faso : quand on fait l’autruche…..

fy6

Les manifestations et les mouvements de grève s'enchaînent au Faso. En plus de la grogne éternelle dans les rangs de la police, la Santé, l’Administration civile, les gestionnaires des Ressources humaines, gestionnaires de l'information documentaire, les secrétaires et les boulangers sont montés sur le front social pour durcir le ton, ces dernières semaines. Le rythme des revendications est insoutenable et les moyens de l’Etat sont limités. La situation sécuritaire actuelle du pays commande que tous les vaillants travailleurs révisent leur plateforme revendicative.

À l’approche des élections présidentielles et législatives de 2020, des batailles d’ego et des rivalités de couleurs enflamment les acteurs du landerneau politique. La foire est ouverte pour un changement de chapelle politique, pour l’œuvre de création d’un parti déguisé en mouvement citoyen, pour la dislocation, fusion, et absorption de partis existants... Le renouvellement des structures du MPP, ne s’est pas déroulé sans anicroche. Le parti au pouvoir cristallise des frustrations et le changement générationnel se fait désiré.

Quid du dialogue politique...

Le spectre de la rénovation plane sur L’UPC, la deuxième force politique du pays et chef de file de l’opposition. L’ancien parti au pouvoir passé dans l’opposition, le CDP est un baobab dont le feuillage se flétrit. « On ne jette des pierres qu'à l'arbre qui porte des fruits » dit l’adage. Des militants du parti font dans la médisance et la malfaisance, mais certains membres de la famille CDP sont allés trop loin en voulant empêcher par la violence une rencontre des structures du parti.

Le dialogue politique annoncé pour le mois d’avril, n’a pas encore eu lieu. Telle l’autruche qui se plante la tête dans le sable, en espérant que tout se passe bien! C’est la situation dans laquelle se trouve aujourd’hui, notre bien commun, le Faso. Dans un pays où la jeunesse dotée d’une forte conscience politique s’est révoltée, les politiciens peuvent rapidement déchanter et frapper le poteau comme disent nos jeunes.

Ag Ibrahim Mohamed

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

11 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications