Opinions

Honneur à nos héros

kl

à quels avantages sont éligibles les ayants droits des agents de l’état tombés en mission commandée ? question incontournable après la noyade de la jeune femme préfet et des quatre membres de son équipe tous des jeunes fonctionnaires dans la pleine force de l’âge. Passons vite sur les raisons du drame puisque le mal est déjà fait, passons également sur les différentes étapes des obsèques avec bien évidemment le prononcé des discours à faire pleurer dans les chaumières et les inévitables décorations à titre posthume ; oui, passons vite et posons- nous vite la seule question qui vaille à présent : Et après ? oui ! la question essentielle est : et après ? comment la pauvre veuve et les malheureux orphelins devront faire face au vécu de tous les jours maintenant que le chef de famille est brusquement parti à jamais ? question aux allures de casse- tête parce si la pauvre compte de suite sur les droits que l’état va lui verser, elle n’a pas fini de sangloter ;bien sûr qu’elle les aura ces droits mais après avoir réussi à un véritable parcours du combattant que constitue le long et incontournable tunnel de paperasserie par lequel la pauvre doit passer. De ma propre expérience je peux vous dire que si les choses n’ont pas évolué depuis, à moins que la malheureuse ne soit elle mm issue du sérail, à moins qu’elle ne bénéficie de l’appui sincère d’un proche de son regretté mari fin connaisseur des arcanes de l’administration, elle n’est pas encore sortie de l’auberge ;elle devra attacher et bien attacher son pagne pour effectuer tant et tant de va et viens , pour monter et descendre tant d’escaliers, parce que hélas mm en de pareilles circonstances, la lenteur et la lourdeur de notre administration s’étale de façon insupportable et impitoyable ; et quand pour finir elle pourra enfin passer à la caisse, c’est pour découvrir bien souvent déçue la modestie des sommes que l’ état consent à leur accorder, à elle et ses enfants.
C’est bien beau de se lamenter de la mauvaise gouvernance, c’est bien joli de dénoncer les fonctionnaires qui trainent les pieds, mais franchement entre nous comment voulez -vous vous assurer l’abnégation du fonctionnaire lamda au travail si le pauvre se doutait qu’en cas de disparition de sa part, sa famille serait condamnée à végéter dans une misère noire ? comment ceux qui s’occupent de nos sous peuvent-ils résister à la tentation de se servir s’il savent le sort qui attend leurs ayants droit en cas de cas ?oui !de mon humble avis, il est plus que temps que l’état se décide à faire plus et mieux en faveur des ayant droits de ceux qui tombent les armes à la main sur ce champ de bataille du développement de ce pays ; parce que les 5 victimes de la noyade de l’autre jour ne sont que les derniers inscrits sur la longue, trop longue liste de fonctionnaires, chauffeurs, enseignants, agents d’agriculture ou autres parfois morts anonymement en raison de leur conscience professionnelle ; et que souvent la mémoire collective ne tarde pas à oublier .y a t- il meilleure façon de leur rendre hommage que de mettre leurs ayants droits à l’abri du besoin? Ensuite et ensuite seulement pourquoi ne pas penser à un cimetière spécial, une sorte de carré des martyrs ou reposeraient uniquement ceux qui sont allés jusqu’au sacrifice suprême au service de ce pays ?et faire en sorte que leurs hauts faits d’armes soit enseignés de génération en génération ? En un mot comme en mille, je me répète, il nous faut faire mieux, il nous faire plus pour ces héros qui, loin s’en faut, ne sont certainement pas des zéros.

 

Bernard KABORE

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

4 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications