Opinions

« La fête des pères »

koo;

C’est quand encore la fête des pères? posez la question autour de vous et vous serez sidérés de constater comment cette fête demeure parfaitement inconnue par la majorité de la population, même et surtout par les enfants ; « le père c’est bon, mais la mère c’est meilleure ! » chantait il y a déjà près de cinquante ans feu Salambo de sa si mélodieuse voix, une composition dont les paroles demeurent d’une brulante actualité? Mais la question que je me permets de me poser tout de même est la suivante : est- ce parce que les mamans sont d’une importance que de simples mots ne sauraient exprimer comme il faut que, comme par déduction, l’on doive multiplier le rôle du père par zéro ?

quelqu‘un peut - il m’expliquer pourquoi dans la ronde des fêtes qui se succèdent les unes aux autres , contrairement à la fête des mères abondamment et diversement célébrée partout ailleurs ,ou celle des amoureux qui provoque un véritable branle-bas à travers la cité, pourquoi dc la fête des pères , hier comme aujourd’hui demeure une date méconnue, inconnue, pour tout dire négligée ; en tout cas qui passe parfaitement inaperçue ;la preuve : s’il est vrai que des chansons en l’honneur des mamans il y en a par centaines, des compositions qui disent « merci papa « moi je n’ en ai pas encore beaucoup , pour ne pas dire jamais entendu. est- ce parce pendant que certaines mères luttent à la maternité entre la vie et la mort pour la naissance de l’enfant, certains pères, c’est vrai, savourent tranquillement leur calebassée de dolo dans quelque cabaret ou passent du bon temps en sirotant une bière bien fraiche dans quelque maquis, est- ce pour cela qu’il faille condamner à jamais les pères et tous les pères ?

 

Pourquoi personne ne s’intéresse –il jamais à l’état psychologique du futur père ? Pourquoi ne revient- t- on plus souvent pas sur les cas de ces hommes, de plus en plus nombreux, pourtant, qui, prenant leur courage à deux mains décident de venir assister leur épouse le jour de l’accouchement ?c ‘est vrai que bien souvent ces futurs papas ne tardent pas à devenir dans le feu de l’action, la risée du personnel de la maternité, parce que ou bien certains tombent dans les pommes en découvrant l’ampleur des souffrances de leur épouse ou bien s’agitent tellement dans tous les sens qu’ils finissent par faire pitié. Et que dire de ces pères, hantant inlassablement, tels des âmes en peine, les couloirs de la pédiatrie, le visage constipé en raison de leur enfant malade et pensionnaire en ces lieux ? Pourquoi, donc, ce qui ressemble à une sorte d’omerta, la loi du silence, sur les sacrifices incommensurables consentis par certains pères en faveur de l’épanouissement, la réussite intellectuelle et professionnelle de leurs enfants ?

 

Pourquoi ne pas rappeler à souhait ce fait divers narrant l’audace, dans un pays étranger, d’un père qui n’ pas hésité à plonger dans le monde o combien dangereux des trafiquants d’organes humains à qui il a vendu un de ses reins pour s’acquitter de la somme exigée pour les études supérieures de sa chère fille. Et que dire de ces cas, rarissimes c’est vrai, mais qui existent quand même ou des pères ont dû se débrouiller tous seuls avec leurs enfants parce que la mère est partie vivre la belle vie ou le grand amour ailleurs ? Bref, convenez avec moi que continuer à faire de la fête des pères, un non évènement, c’est participer à la maintenance d’une injustice sociale. Une injustice à corriger de toute urgence svp ne serait- ce que par pitié pour ces papas nombreux je vous assure, qui, parfois, souvent mm, ne se contentent pas de se cantonner au rôle de simples partenaires des mamans dans l’acte de procréation de l’enfant. C’est quand encore la fête des pères, me demandez- vous ? le 16 juin de chaque année.

Bernard KABORE

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Vérifions que vous n'êtes pas un robot

3 + 14 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
sni long

Les trois dernières publications