Politique

Politique au Burkina : MODEM BF, le nouveau giron de Nathanaël Ouedraogo, Poe Naaba Tanga et autres démissionnaires de l'UPC

Soumis par Redaction le Jeu 29/10/2020 - 16:24
ouo

Pour la plupart des démissionnaires du parti de l'Union pour le progrès et le changement (UPC) et nouveaux arrivants en politique, ils ont procédé le jeudi 29 octobre 2020 au lancement officiel du Mouvement démocrate BF (MODEM BF) au palais de la culture Jean-Pierre Guingané.

Le Mouvement démocrate MODEM bf est décrit par ses instigateurs comme un mouvement de citoyens engagés et procède de leur volonté de participer à la recherche de solutions aux problèmes que connaissent le Burkina Faso.

Mais pour l'heure, affirme Nathanaël Ouedraogo, coordonnateur du Mouvement démocrate, leur formation est au stade de mouvement, cependant a-t-il tenu à souligner, il n'est pas exclu qu'il se mue plus tard en un parti politique avec le temps.

Par ailleurs quant à la question de leur bord politique et éventuellement de leur choix de candidat à la présidentielle du 22 novembre.

 Nathanaël Ouedraogo, ex vice-président démissionnaire de l'UPC et le Poe Naaba Tanga, député également démissionnaire de l'UPC répondent, que ce choix se fera démocratique au cours de leur assemblée générale après analyse des différents projets de société des candidats.

 «La semaine prochaine, nous nous donnerons un grand rendez-vous pour donner notre vision et les consignes de vote permettant parmi les treize candidats d'impacter et de l'amener à Kosyam», a soutenu à cet effet Nathanaël Ouedraogo.

 Et ne manque-t-il pas d'ajouter, que personnellement il a déjà un penchant, «mais le MODEM est un mouvement démocratique, nous ne pouvons pas prendre ce que nous voulons et l'imposer aux autres, il y aura une AG au cours de laquelle, nous allons tous exposer les avantages et les inconvénients de porter tel homme ou telle femme à la tête du Burkina, et ce sera décidé démocratiquement».

Concernant les polémiques autour de leur démission de  l'UPC, Nathanël Ouedraogo indexe une gestion «solitaire et dictateur» du parti par Zéphirin Diabré. D'où il a lancé, «je voudrais demander au président Zéphirin Diabré de demander à tous ceux qui sont entrain d'insulter les démissionnaires d'arrêter les insultes car les démissions à l'UPC n'ont pas commencé aujourd'hui».

En outre, MODEM bf, symbolise aux yeux de ses fondateurs, une tribune de liberté d'action et d'expression pour tous et dont ils entendent en incarner une unité nationale. En ce sens, ils ont souhaité des élections transparentes, apaisées et acceptées de tous pour les scrutins du 22 novembre 2020.

Samiratou OUEDRAOGO

 

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

6 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications