Politique : cinq formations fusionnent pour mener un combat commun

Soumis par webmaster le Jeu 12/05/2022 - 23:15
Politique
politique

L’Alliance panafricaine pour le refondation/Tiligré (APR/Tiligré), le Mouvement SENS, le Parti de la renaissance nationale (PAREN), le Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) et les Progressistes unis pour le renouveau (PUR), ont signé ce jeudi 12 mai 2022 à Ouagadougou, une charte d’alliance dénommée « Ensemble pour le Faso ». Cette alliance a été signée pour une synergie d’action en vue de former une nouvelle alternative politique portée par des valeurs du burkindlim.

L’univers politique au Burkina, vient d’accoucher d’un nouveau-né. Il s’agit de la coalition baptisée « Ensemble pour le Faso ». C’est coalition est de l’initiative de cinq formations politiques, qui veulent se projeter dans le futur, avec une vision commune. Il s’agit de L’Alliance panafricaine pour le refondation/Tiligré (APR/Tiligré), le Mouvement SENS, le Parti de la renaissance nationale (PAREN), le Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) et les Progressistes unis pour le renouveau (PUR). Les cinq ont matérialisé leur fusion par la signature de la charte de l’alliance. Des confidences du porte-parole Guy Hervé Kam, pour le moment chaque parti garde son indépendance mais il est envisagé une fusion proprement dite en janvier 2023.

Si on s’en tient à ses dires, l’Alliance compte inscrire son action politique sous le sceau du patriotisme, de la bonne gouvernance, du développement endogène et du panafricanisme. Son engagement est, d’une part, de co-construire avec le peuple un projet politique autour d’une vision claire, adaptée, et en rupture totale avec la mal gouvernance et la prédation des ressources et, d’autre part, de reconquérir la souveraineté pleine et entière des peuples africains.

Le but ultime de ce regroupement, selon ses explications, est la création d’une organisation politique unifiée en vue d’offrir aux peuples burkinabè et africains une alternative politique crédible et ambitieuse, construite sur le socle des valeurs culturelles endogènes. « Nous sommes convaincus que seule l’union des forces patriotiques et panafricanistes est capable de construire un Burkina Faso véritablement indépendant, débarrassé des maux qui minent son développement », A-t-il déclaré. C’est pourquoi, ces partis et mouvements politiques ont appelé tous les patriotes sincères, tous les panafricanistes et tous les progressistes et surtout la jeunesse convaincus, engagés ou non dans des organisations, des partis politiques, à les rejoindre afin de bâtir ensemble une organisation politique forte, dynamique, progressiste et panafricaniste, capable de doter le pays d’un projet de société alternatif en harmonie avec les valeurs sociales de dignité, de solidarité, de justice sociale...

Par ailleurs, ce regroupement de partis politique entend créer les conditions pour une meilleure implication et représentation des femmes dans tous les secteurs de la vie nationale.


Thierry SAWADOGO

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

4 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications