Réconciliation nationale : les membres du Conseil national d’orientation et de suivi installés

Soumis par Redaction le ven 21/01/2022 - 08:24
jgter

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé dans la soirée du jeudi 20 janvier 2022, à l’installation officielle des membres du Conseil national d’orientation et de suivi (CNOS) de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale.

Ils sont au nombre de 119 à avoir été officiellement installé ce 20 janvier 2022, au palais présidentiel de Kossyam. Eux, ce sont les membres du Conseil national d’orientation et de suivi  (CNOS) de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale. Présidé par le chef du gouvernement, Lassina Zerbo,   le CNOS est un organe consultatif et un cadre de concertation chargé d’orienter et de suivre la politique du gouvernement en matière de réconciliation nationale et de cohésion sociale. Pour  le président du Faso, cette installation  marque un tournant décisif dans l’engagement de son gouvernement  pour la réconciliation nationale et la cohésion sociale entre filles et fils du Burkina Faso. Ce faisant, il a  salué la démarche participative qui a permis d’engager une  grande diversité des forces sociales et professionnelles  dans le processus.  « La  grande  diversité  des  forces  sociales  et  professionnelles engagées  dans  ce  processus,  l’expérience  et  l’engagement  des hommes  et  des  femmes  impliqués  me  rassurent  que  leur contribution  au  processus  de  réconciliation  sera  riche  et pertinente» s’est-il réjoui.

« La  question  de  la  Réconciliation  nationale  doit  transcender  nos divergences  politiques… »

L’installation de ces membres sera couronnée par la tenue prochaine du Forum National sur la réconciliation nationale prévu se tenir cette année et pour Roch Marc Christian Kaboré, ce sera « un rendez-vous historique pour les Burkinabè, qui auront l’occasion de se parler en toute franchise, d’examiner toutes les questions de réconciliation qui se posent à notre pays, de s’entendre sur les solutions proposées, de tourner la page de notre histoire tumultueuse, et se donner la main pour construire un nouvel avenir ». Ainsi,  Rock Kaboré a  appelé l’ensemble des Burkinabè à «  de côté leurs égos et leurs calculs personnels » pour une réconciliation vraie et sincère. Selon lui, «la  question  de  la  Réconciliation  nationale  doit  transcender  nos divergences  politiques,  pour  embraser  les  questions communautaires,  sécuritaires,  administratives,  foncières  et financières».

Rappelons que cette cérémonie d’installation des membres du CNOS est une étape importante de le processus devant conduire à la tenue d’un forum de réconciliation nationale et à l’adoption d’un nouveau pacte de vivre-ensemble des Burkinabè. Le CNOS regroupe des personnes issues de toutes les couches de la société Burkinabè.

Oumarou KONATE

Zoodomail.com

Pour vos commentaires, éviter, tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée .

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

1 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Les trois dernières publications